8 : Akela le démon blanc

Après l’attaque de la base des Devil Bird de Galmor par la GAFW, Zamy décida d’une contre-attaque musclé. Ce fut l’amorce de l’opération visant à détruire Chiron, mission donné à la base par la Déesse des morts en personne à la Déesse bleue. Zamy rassembla toute la puissance des Devil Bird, qu’il avait divisé en trois forces, une pour garder leur quartier général commandé par Elise. La plus grande partie des trois allait attaquer une des bases principales de la GAFW et enfin la dernière menée par Zamy lui-même allait frapper le quartier général ennemi.

Les troupes dirigées par Zamy arrivèrent devant le quartier général de la GAFW, c’était un immense complexe. Une véritable forteresse imprenable, avec pas moins de quatre murs d’enceinte. Zamy ordonna à ses hommes d’encerclé la base, tout en restant en retrait. Il avait comme un mauvais pressentiment, il préféra agir seul dans un premier temps. Il avait changé son plan à la dernière minute, optant pour quelque chose de plus sûr pour ses hommes. Son plan consistait à détruire grâce à ses coups de sabre surpuissant, toute l’enceinte extérieure, puis d’attendre avec des unités à distance que l’ennemi se montre.

Il lança sa première attaque, aussitôt l’alarme de la base retentie. Il fonça vers le centre, voulant tuer Chiron à tout prix. Pour cette première phase tout se passait comme prévu, les soldats de la GAFW sortaient pour défendre leur poste, se mettant à découvert puis mourrait canarder par les Devil Bird posté autour. Zamy arriva à un poste de commandement, alors qu’il s’apprêtait à rentrer dans celui-ci une voie l’interpella.

Chiron : « Hey démon noir ! On se rencontre enfin, j’ai attendu ce combat si longtemps. »

Chiron venait d’apparaître à l’instant, il était équipé d’un exosquelette. Le protégeant un minimum des attaques composé d’haura, en plus de lui permettre de palier le fossé des forces physiques qui le séparait de Zamy.

Zamy : « Le grand Chiron, Big Boss en personne. On se rencontre enfin effectivement. »

Les deux hommes se regardèrent pendant quelques secondes, sondant chacun l’esprit de l’autre. Une fois cette phase d’intimidation terminée. Ils se jetèrent l’un vers l’autre tels des fauves le tout sur un fond de combat militaire digne d’une bataille au beau milieu d’une guerre mondiale. Après quelques échanges au corps à corps, Zamy décida de mette un terme au combat il dégaina ses sabres et envoya un grand coup. Mais à sa plus grande surprise rien ne se passa, son haura ne c’était pas projeté sous la forme d’une onde de choc.

Chiron : « Un problème peut être ? As-tu vérifié tes batteries avant de venir ? Ah ah ah ! »

Zamy : « Qu’as-tu fais enfoiré ?! »

Chiron : « Tu croyais sincèrement que je me saurais lancer dans un combat en un contre un, en frontale avec un grand démon, moi qui ne suis qu’un simple être humain ? Je tiens plus que ça à ma vie ! Vois-tu le dénommé Mark qui avait le pouvoir rarissime d’annulé n’importe qu’elle type d’haura, nous a été d’une grande utilité. Après quelques analyses et deux trois expériences, nos scientifiques ont été en mesure de transplanté son pouvoir en moi ! Tu ne peux donc rien contre moi, tu n’es plus qu’un simple mortel à présent ! »

Zamy: « …Ah … Ah ah ah. »

Chiron : « Qu’est-ce que tu trouves de si drôle ? Ah moins que tu ne sois tellement désemparé sans ton haura, que tu en perds la raison. » (Dit-il en ricanant)

Zamy : « Pauvre idiot, il y a une chose que tu as oublié, ou plutôt que peu de personne connaissent à mon propos. Je ne suis pas uniquement le Clusia avec la plus grande quantité d’haura de l’histoire. Je suis aussi le Clusia avec la plus grande force physique au monde. Et s’il a fallu près de trois jour à trois grands démons pour me maîtriser, tu ne feras pas long feu avec ou sans exosquelette. »

Chiron n’eut pas le temps de rétorquer quoi que ce soit au démon noir. Que ce dernier avait bondit dans les airs pour retomber sur son dos. Zamy empoigna alors le bras droit de Chiron, en appliquant à l’aide de toute sa force une pression colossale de plusieurs tonnes sur l’exosquelette. Chiron bien que poussant un cri terrifiant. Nan perdit pas la raison pour autant et profita de l’ouverture laissé par le démon noir, pour lui asséné un grand coup dans l’abdomen avec son bras gauche. Zamy lâcha immédiatement prise en crachant une gerbe de sang.

Les deux adversaires se faisaient à nouveau face, Zamy aussi vif que l’éclair reparti à l’assaut. S’attaquant cette fois à la jambe droite de Chiron, il lui brisa en une fraction de seconde, écrasant l’exosquelette par la même occasion. Chiron blessé sur tout son côté droit, étant gêné dans ses mouvements par l’exosquelette abîmé, commençait à perdre sa concentration. L’emprise de son pouvoir inhibant l’haura s’atténuait petit à petit, jusqu’au moment où Zamy pu à nouveau déployer son haura funeste. Chiron pris de panique hurla un nom, à cet instant le démon noir prix une rafale sur le flanc droit. Une femme dotée d’une haura blanche débarqua sur le champ de bataille. Alors qu’elle s’apprêtait à repartir avec Chiron sous le bras, elle adressa quelques mots au démon noir.
Akela : « Démon noir, mon frère il n’est pas encore temps pour nous de nous combattre. Pas ici… »

Après quoi, elle disparue dans le chaos du champ de bataille en emportant Chiron. Zamy était resté sur place, en attendant que ses blessures se referment. Il reparti en suite vers ses troupes, les pertes étaient minimes et les dégâts occasionné à l’ennemi important. La mission sous cette angle était une réussite, de plus le deuxième groupe d’attaque avait lui aussi porté un coup sans précédent à la base auxiliaire de la GAFW. Cependant Zamy n’était pas satisfait, cette femme le préoccupait. Il ignorait tout d’elle, alors que cette dernière semblait très bien le connaître. Il ordonna une restructuration de toute l’armée des Devil Bird, changeant absolument tout de manière aléatoire, afin de contrer une éventuelle attaque ennemie. Ce brouillage de piste ne servit finalement pas à grand-chose, la GAFW avait un espion infiltré chez les Devil Bird qui leur donna tous les renseignements nécessaire.

16 décembre 3846 dans une base souterraine quelque part en Penvalkia.

Chiron : « Les dégâts sont trop importants ! La GAFW va perdre sa supériorité, je ne comprends toujours pas l’intérêt qu’il y avait à attaquer la base des Devil Bird en Galmor. »

Akela : « Ne t’inquiète pas Big Boss, l’attaque contre la base de Galmor avait pour but de faire sortir le démon noir. C’est un franc succès. »

Chiron : « Sacrifier autant de notre force, dans le simple but de faire sortir un vieux de son trou ?! Tu te fous de ma gueule ?! »

Akela : « Du calme ! Si tu n’es pas patient, tu ne peux pas jouer à ce jeu. Et le prochain tour est pour nous, il suffira de jouer fort. C’est pourquoi la prochaine mission Black Demon Dead, sera une mission d’infiltration dans le quartier général des Devil Bird. Et pour cette mission il est temps d’utiliser Pi1. »

Chiron : « Déjà ? Jouer fort, certes mais là c’est jouer plus gros que fort. »

Akela : « Pas d’inquiétude, j’accompagnerai personnellement Pi1 pour cette mission. Je serais son soutient en cas de problème. »

A cinq heures du matin par une nuit d’hivers glacé, la neige tombait en quantité. Le 22 décembre 3846 la mission BDD avait été lancée. Pi1 l’une des créations du projet Immortel de Tao, allait être utilisée par la GAFW en vue d’éliminer le démon noir.

Six heure douze, Pi1 avait pénétré à l’intérieur de la base des Devil Bird. Après Une demi-heure d’infiltration il entra en contact avec le démon noir.

Zamy : « Je t’attendais, je savais bien qu’ils enverraient quelqu’un. Vois-tu cette base est une fausse elle est en réalité entièrement vide depuis plus d’un an. C’était, il est vrai le premier quartier général des Devil Bird en tant qu’armée privée. Aujourd’hui ce ne sera que l’arène de ta mise à mort. »

Pi1 ne répondit évidemment rien, ayant subi un total lavage de cerveau. Il se contentait uniquement de mené la mission à bien, le reste de sa mémoire ne servant qu’à retenir toutes les techniques de combat imaginable qu’il était possible d’apprendre. Le démon noir engagea le combat, déployant son haura en guise d’intimidation mais sans aucune réponse de la part de Pi1. Ce dernier se lança au corps à corps, puis petit à petit arrivant dans ces derniers retranchement il utilisa son haura. Une boule de feu gigantesque sorti tout droit de ses mains, Zamy sentit à cet instant une haura incolore, celle d’un Exia et non celle d’un Clusia. Le démon noir menait le combat à la baguette, il surpassait le zombie tout droit sortie d’une expérience de scientifique fou aussi facilement qu’on gère un enfant. Alors qu’il s’apprêtait à lui donner le coup final Zamy fut touché par une fléchette surmonté d’une seringue venant de nulle part. Pi1 gisait au sol, sur le point de rendre son dernier soupir. Zamy quant à lui tomba lourdement sur ses genoux, la seringue contenait un sérum créé spécifiquement pour le paralysé. Ce petit bijoux anti-Clusia était lui aussi sorti tout droit des recherches de Tao. Akela se dirigea vers le démon noir dépossédé de tous ses moyens, qui venait de s’écrouler sur le dos.

Akela : « Re-bonjour mon frère. »

Zamy : « Qui es-tu ?… »

Akela : « Je suis comme toi, un grand démon vieux de plusieurs siècles. »

Zamy : « Impossible… »

Akela : « Quoi dont impossible ? Ah tu croyais encore que toi, le démon rouge et ta chère et tendre Elise vous étiez les trois premiers Clusia de l’histoire ? Jamais tu n’as pensé que, s’il y avait eu un premier Clusia noir, un rouge, un bleu il n’y avait pas de premier blanc ?

Zamy : « Oh bien sûr que non, j’ai plutôt pensé que nous n’étions au contraire pas les premiers du tout. Pensé de manière égocentrique ne marche guère. » (Dit-il avec un sourire provocateur)

Akela le piétina en réponse.

Zamy gémit alors en crachant une gerbe de sang.

Akela : « Donc comme je disais, il y eu en réalité quatre Clusia du même âge apparu il y a mille huit cents cinquante ans. Ces quatre Clusia développèrent tous une haura gigantesque, leur valant plus tard le titre de grand démon. Ce que l’humanité ignore c’est que ces quatre Clusia font office de pilier pour le reste de tous les Clusia apparu par la suite de par le monde. Si un pilier meurt plus aucun autre Clusia avec la même haura ne naîtra. La preuve avec la mort du démon rouge, aucun Clusia avec une haura rouge n’étant apparu après sa mort. Ceux déjà existant continuant d’existé, cependant lorsque le jeune Arktur est apparu avec une haura bleue je croyais ma théorie erroné. Jusqu’à ce que j’apprenne que toi petit cachotier tu avais maquillé la mort de la Déesse bleue, pour la caché dans ton monde. »

Zamy : « Jolie théorie qui est à vrai dire quasi invérifiable, les Clusia doté d’une haura rouge étant aussi rare que ceux doté d’une haura bleue ou noire. Le faite qu’il n’y ait aucun nouveau venu dans ces catégories ne confirme en rien ta théorie. »

Akela : « Même au bord de la mort tu as toujours autant de réparti, impressionnant. Mais tu as tors sur un point, il y a eu bien plus de deux représentants de l’haura rouge. La GAFW au cours de son histoire en a eu pas moins de vingt intégrer à ses rangs. Et depuis la mort de Kami, plus rien pas un seul. Mais il est vrai que cette théorie ne tient que sur un seul exemple, c’est un peu trop juste. C’est pourquoi le faite de te tuer va permettre de la renforcé quelque peu. (Dit-elle avec un large sourire) Evidemment le meurtre de la Déesse bleue sera beaucoup plus significatif. »

Zamy : « Tu crois réellement avoir la force pour détruire tout ce petit monde… » (Dit-il en esquissant un rire provocateur)

Akela : « Tu ne lâche décidément rien, maintenant de la provocation. Dans ta situation tu devrais plutôt imploré pour ta vie. »

Zamy : « Parce que tu crois sincèrement faire plié quelqu’un qui n’a jamais plié en plusieurs dizaines de siècles ? Tu m’amuse beaucoup, mais je ne connais rien de toi, j’aimerai bien savoir d’où tu débarque ? »

Akela : « Si tu veux, tu vas bientôt mourir de toute manière cela ne me coûte pas grand-chose de t’expliquer un peu mon histoire. Mise à part tuer ta femme, l’invasion du monde des morts est l’un de mes passe-temps favoris. »

Zamy : « Envahir le monde des morts ? …. en voilà une bonne et quoi d’autres pauvres petites choses croyant tenir le monde dans sa main ? » (Dit-il en redoublant son rire)

Akela piétina de nouveau Zamy

Zamy cracha de plus bel son sang par terre.

Akela : « Je crois que tu ne comprends pas bien la situation. Alors que tu étais occupé à te battre contre le démon rouge, entraînant le monde dans chacun de tes conflits. Je vous observais et alors que vos querelles avaient cessé avec la défaite du démon rouge. J’ai continué à t’observer, toi le petit génie militaire qui gagnait des guerres mondiales à lui tout seul. Je dois t’avouer que tu m’as toujours fasciné, mais le jour où tu m’as le plus impressionné se fut le 18 avril 2305. Alors que Tao venait de lancer la première attaque contre le monde des morts, j’en découvrais par ce biais son existence. Tu avais créé un petit bijou, une merveille, un monde parallèle capable de recevoir les morts, créant par la même occasion des âmes aux êtres humains du monde entier. Tu refuses d’être considéré comme un dieu et pourtant tu es celui des quatre piliers qui s’en rapproche le plus. Toi qui a la moins avantageuse des quatre types originels d’haura. Cette haura noire inutilisable telles qu’elle en combat, qui ne permettait pas une régénération aussi avantageuse que les autres. Tu lui as découvert des capacités extraordinaires, tu as fait de cette haura, l’haura ultime. C’est à partir de cet instant où j’ai pris connaissance de l’existence du monde des morts, que je me suis mis à bouger. Créant le projet The World, avec pour principal outil la General Army for the World. Ce projet ayant pour but depuis le début d’envahir ton monde, le monde des morts. »

Zamy : « Et tu as attendu tout ce temps pour attaquer, enfin quand bien même tu aurais attendu encore cent ans que tu ne pourrais attaquer et réussir à envahir le monde des morts. »

Akela : « Ne t’inquiète pas ta petit Hélène ne résistera pas éternellement. Et je n’ai pas attendu jusqu’à maintenant sans rien faire, j’ai créé une espèce que tu connais bien d’ailleurs, les Exia. »

A cet instant Pi1 se relevait après avoir régénéré toutes ses blessures.

Zamy : « Il est encore en vie ? »

Akela : « Oui lui, il est un peu spécial, tu remercieras Tao, c’est lui qui lui a donné son immortalité et son invulnérabilité. »

Zamy : « Emie n’était donc pas la seule immortel… Et tu dis avoir créé les Exia, tu te prends un peu trop au sérieux non ? Créer une race entière c’est un peu gros. »

Akela : « Oui en réalité c’est William Boyle l’assistant de Tao en finissant Pi1 que tu vois ici qui a créé les Exia. Ce spécimen est issue du Projet Immortel, qui consistait à créer des êtres pour te vaincre vois-tu. Emie n’est qu’un prototype inutile, lui à une haura ce qui le rend redoutable une fois coupler avec son immortalité. A la base ce n’était qu’un simple être humain, William Boyle dans le désir de finir le projet mis en place par son mentor. C’est adonné à quelques manipulations génétiques sur les deux cobayes que le diable noir avait créés. Alors qu’il croyait avoir donné une haura rouge à Pi1, il créa en réalité une haura modifié, une haura incolore. Qui par le fruit du hasard permettait de contrôlé un élément affilié à celle-ci, je me suis intéressé à ceci. Une unité de la GAFW alors créé depuis quelques années à peine, avait trouvé l’ancien laboratoire de William Boyle. On y trouva ce spécimen Pi1 et un autre une femme Pi2, après de multiples analyses l’équipe scientifique de la GAFW trouva le moyen de créé des Exia à l’infini. Mais jamais nous n’avons réussi à créer un immortel, seul Tao semble savoir comment faire. Bien qu’en réalité tu as, toi aussi créé tes immortels, tes gardiens étant des morts revenu à la vie en occupant des enveloppes charnel que tu peux construire à la chaîne. Ils peuvent mourir un nombre infini de fois et revenir. Mais ces immortels si, ne meurent pas ils se régénèrent comme de véritable être invincible si l’on peut dire. Pour finir les recherches menées par la GAFW ont mené à la création en masse d’Exia à l’état dormant, à raison de mille par an. Puis est venu le jour où j’ai créé le petit trésor de ma nouvelle espèce, Spika ! Un Exia capable de manier les cinq éléments à la fois, je l’ai entrainé personnellement pour qu’il te scelle. Et le jour venu il a accompli sa mission avec brio. Suite à ta disparition le monde n’était qu’un vaste terrain de jeu pour moi, j’ai alors mis en service les milliers d’Exia dormant qui avait été créé pendant des années. Ils ont envahi le monde pour moi, j’ai tenu ce monde pendant près d’un millénaire, mais ta petite garce d’Hélène est apparue. Protéger par Uzumé, il mettait alors impossible de l’attaquer. J’ai donc influencé la politique mondiale pour que le monde attaque l’Istancie et ta petite protégé par la même occasion. Je n’avais pas prévu qu’elle arrive à te réveiller à temps, mais ce que j’avais encore moins prévu c’est que le traître Allen te tue ! (Dit-elle en riant à haute voix fier de son coup) J’étais folle de joie, pensant t’avoir enfin tué ! Mais non un autre grand démon que je pensais mort depuis longtemps ta sauvé la vie ! Cette salope de Déesse bleue !

Zamy : « Dommage pour toi. » (Dit-il en lançant un nième sourire provocateur)

Akela : « Rigole, en effet tu as encore une fois contrarié mes plans. Mais alors que tout allait mal pour moi, les Exia ayant été anéanti par la force de frappe du monde des morts. Tu décidas de ton plein gré d’être scellé, tu n’imagines pas ma joie à ce moment-là. Mais une fois de plus la Déesse bleue est intervenu et t’as finalement libérer, depuis tu t’amuses à m’emmerder avec des Devil Bird. Mais aujourd’hui c’est fini, je te tiens enfin à ma merci.

Zamy : « Hmm… et que vas-tu faire à présent ? »

Akela : « Te tuer bien sûr, puis le plan pour la conquête de The World, ou autrement appelé le monde des morts va-t-être lancé. »

A cette dernière déclaration il lança un dernier soupir narquois, en réponse Akela lui tira une balle de cinquante mini-mètre droit dans le bras gauche. Puis elle en tira une dans chacun des membres restant, pour finir elle lui logea une balle dans le cœur et la dernière en plein front. Un quart de l’arrière du crâne du démon noir vola en morceau.

SUITE —>