15 : Les quatre piliers enfin dévoilé

Depuis l’attaque d’Ardelia la politique mondiale était resté instable, le monde qui venait à peine de se libérer de l’emprise dans anciens grands démon. Se retrouvait déjà dans le chaos des combats de la deuxième génération de pilier. Laurine était retournée auprès de Yu, elle continuait tant bien que mal à lui apprendre les maniements de l’haura. Sans pour autant l’avoir fait changé d’avis sur son pacifisme total, il refusait toujours de ce battre et de rentrer dans le cercle de la guerre.

Arolde aidé de son équipe médicale avait fait des progrès concernant le cas d’Uzumé. Elle semblait en bonne voie, comme si elle venait à se réveiller peu à peu mais toujours rien de sûr à cent pour cent.

Hélène de son côté se triturait l’esprit afin d’élucider le mystère qui entourait l’homme possédant l’haura du démon noir. Mais elle ne trouvait rien, elle avait déduit que s’il avait pu se téléporter. Il devait alors obligatoirement être lié à un monde parallèle. Ce ne pouvait être The World sinon elle l’aurait détecté immédiatement, il existait donc un second monde parallèle quelque part. Cependant il était impossible de se rendre dans un monde qui n’avait aucune liaison avec le monde terrestre, The World avait lui plusieurs liens avec la Terre. Le premier étant le portail situé en Istancie et le second les morts eux-mêmes qui voyage vers The World. Morts qui avaient servi à Tao autrefois pour se frayer un chemin.

Sur Terre quelque chose se tramait dans l’ombre sans que personne ne s’en doute. Alors que deux piliers avaient été identifiés, deux autres restaient toujours inconnus. Ils étaient pourtant bel et bien apparus et pour couronner le tout ils avaient rejoint une organisation très puissante. Se trouvant à l’heure actuelle aux commandes de cette dernière. Les deux piliers encore inconnu du grand public s’appelaient Shanna et Isidro, c’était un frère et une sœur jumeaux. Ils avaient gravi les échelons dans le monde de la clandestinité et des marchés noirs depuis leur plus jeune âge. Ils étaient à présent à la tête des Hell Bird, leur redonnant une chance de retrouver la puissance d’en temps des Devil Bird. Shanna possédait l’haura blanche, à l’instar de son prédécesseur elle avait une expérience du terrain accru et n’aurai aucun mal à surpassé le démon blanc d’autrefois. Par ailleurs elle avait pris conscience dès le début que son haura lui offrait une grande flexibilité et qu’elle pourrait alors maîtriser les techniques liées aux autres haura. Son frère Isidro possédait l’haura bleue, il était surement le plus en avance des quatre piliers dans la maîtrise de son haura. Bien loin du niveau de la Déesse bleue à sa mort, il était tout de même capable d’utilisé son haura à environ soixante-dix pour cent de ses capacités. Ce qui faisait de lui le plus puissant des quatre piliers à cet instant, il y avait ensuite sa sœur Shanna, puis venait Ardelia et pour finir le pauvre Yu qui n’était pas taillé pour son rôle.

Sans que personne ne s’en rende compte les Hell Bird avaient pris le commandement d’un pays tout entier. Ils étaient en effet à la tête de Vadmintir, un pays à la base neutre qui n’avait jamais fait de vague au niveau international. Les Hell Bird l’avaient envahi de l’intérieur, étant présent partout dans le gouvernement pour finir par monter une dictature déguisé. Que personne n’avait remarqué, pas même les grandes puissances étant accaparé par les conflits récents.

Ce fut en 3881, le 25 mars précisément. Que les Hell Bird dirigé par Shanna et Isidro entrèrent en action, Vadmintir commença alors l’invasion de son voisin Amba. Amba était un pays assez pauvre, avec une puissance militaire quasi inexistante. Ce qui faisait une cible facile pour commencer, les Hell Bird convoitant dans un premier temps les ressources en matière première du pays. Ce qui aurait dû n’être qu’un combat à sens unique fut quelque peu différent. Les Hell Bird venaient de buter contre le précurseur de leur genre, la GAFW première organisation paramilitaire surpuissante. Avait élu domicile à Amba, étant un petit pays tranquille c’était un endroit rêver pour y mener des recherches en toutes discrétion. L’invasion enclenchée par Vadmintir n’étant pas du goût de la GAFW la riposte promettait d’être violente et sans pitié contre l’envahisseur. La figure emblématique de l’organisation experte en combat, le légendaire Big Boss. Chiron en personne toujours à la tête de cette dernière lui qui connaissait par cœur le monde de l’ombre, lieu de tous les trafics illégaux et autres manœuvre frauduleuse. Lui qui avait maîtrisé le monde tout entier pendant des années, il était à présent l’ennemi des Hell Bird. Ennemi ironique puisque les Hell Bird étant censé représenter les anciens Devil Bird ennemi historique de la GAFW.

Chiron alors âgé de soixante-quatre ans menait toujours ses recherches en quête d’immortalité. Il avait par ailleurs continué les recherches militaires, dans l’éventualité où la GAFW serait menacer il lui faudrait alors un moyen de se défendre. Chose qui allait être mis en application, la GAFW à l’inverse des Devil Bird de maintenant avait de son côté reconstruit sa puissance d’en temps. Sans pour autant se relancer dans une conquête du monde, elle avait reconstitué une armée toutes entière. Armée capable de rivalisé avec la puissance de Falcor, pays le puissant du monde à cette époque.

Alors que l’armée de Vadmintir avançait en grande pompe, elle fut stoppé nette par la première intervention de la GAFW. Les pertes commençaient à se faire lourdes, Shanna et Isidro décidèrent de se mêler personnellement à la bataille afin de s’offrir une victoire éclatante. Mais les choses ne se passèrent pas comme prévue, la GAFW avait été créé dans le but d’envahir The World et possédait ainsi toute la technologie anti-Clusia la plus avancé qui soit. Cette technologie héritée en partie des recherches de Tao et William Boyle. Cette même technologie qui avait permis à Akela de tuer le démon noir en personne. Alors que Shanna se trouvait en première ligne elle frôla la mort de peu, se fut son frère qui la sauva in extrémiste. Chiron l’avait combattu en face à face, l’homme issu d’un projet anti-Clusia. Était toujours à soixante-quatre ans un combattant extraordinaire et un jeune Clusia pilier ou pas, grand démon ou pas, n’avait pas pu lui tenir tête bien longtemps. Avec les dernières avancés technologique apporté par la GAFW Chiron ne grainait quasiment plus le pouvoir de l’haura maîtrisé par les Clusia.

Vadmintir après un début d’invasion fulgurant, fini par se retirer après un mois et demi de bataille face à la GAFW. Il avait perdu près d’un quart de leur puissance de feu en s’écrasant contre cette dernière. Pour ne finalement en retirer comme profit qu’une petite région annexé à Vadmintir. Cet Echec allait servir de leçon à Shanna et Isidro, mais avec un lourd tribut à payer. Ils étaient sorti affaiblit de cet affrontement au lieu d’en ressortir plus puissant, ils s’étaient par ailleurs montré aux yeux du monde. Les plus grandes puissances avaient à présent connaissance de leur existence et de leur localisation. Les quatre piliers étant maintenant clairement identifier, Falcor qui cachait toujours le pilier possédant l’haura rouge au monde entier, avait un avantage sur les autres pays.

Toutefois il y eut une réaction de la part d’une des grandes puissances mondiale, de la deuxième pour être précis. L’Istancie voyait d’un très mauvaise œil qu’un pays comme Vadmintir, pays assez proche à la fois du continent Est comme Ouest. Soit contrôler par un groupe paramilitaire impulsif, qui aux vus de ses premières tentatives n’hésiterai pas à attaquer. Les dirigeants d’Istancie cherchèrent dans leur histoire une possible solution et ce fut tout naturellement qu’un nom réapparu. Emie l’être immortel créé par Tao, qui avait été aux commandes de l’Istancie pendant de nombreuses années. Qui avait fait prospérer le pays jusqu’à son apogée. Elle avait subi de la même manière qu’Uzumé les dégâts causés par l’explosion nucléaire qui avait tué Elise et Kami. Mais étant totalement immortelle et invincible, il était évident qu’elle s’était retiré du monde de la politique quelque part dans un endroit calme. Après quelques recherches ils retrouvèrent sa trace, dans le petit village emblématique de Banor. Ils envoyèrent aussitôt un représentant chargé de la ramener vers eux, afin de leur assurer un soutien de poids.

L’homme chargé d’aller à la rencontre d’Emie s’appelait Hayden, alors qu’il venait tout juste d’arriver dans le village de Banor. Il alla aussitôt sonner à la porte d’Emie.

Emie : « Oui qui est là ? »

Hayden : « Bonjour, vous êtes bien Emie ? »

Emie : « Oui et vous qui êtes-vous ? »

Hayden : « Je suis un représentant du gouvernement Istancien et … »

Emie : « Minute je te préviens tout de suite, que les choses soient claires. J’ai déjà donné tant qu’assez pour l’Istancie, j’ai mille-cinq-cent-neuf ans. Je devrais être mortes depuis des siècles, il y a aucune raison que je revienne j’ai largement participé à la grandeur de ce pays. »

Une voie d’enfant se fit entendre derrière elle.

Eloïse : « Maman tu viens m’aider à finir mes devoirs ? »

Emie : « Oui j’arrive ma puce… Maintenant ne revient plus jamais me demander de l’aide, il est grand temps que l’Istancie marche sans l’aide d’une personne surpuissante quelconque. Si vous n’êtes pas capable d’avancer sans l’aide des grands démons d’autrefois, cela veut juste dire que vous n’êtes pas fait pour diriger ce pays. »

A ces mots elle claqua la porte au nez d’Hayden. Le pauvre ne sachant pas comment résoudre le problème, ses supérieurs l’avait pressé pour qu’il la ramène dans leur camp. Il devait alors leur annoncé l’échec de cette mission, ainsi l’Istancie devait se débrouiller seule. Les dirigeants qui n’avaient pas accepté cette réponse de la part d’Emie, l’ayant vécu comme un affront de la part de l’un des grands qui avait dirigé le pays par le passé. Un de leur prédécesseur venait ni plus ni moins que de les rejeter, alors dans la tension actuelle qui régnait dans les relations internationales. Les dirigeants d’Istancie prirent une décision irréfléchie, prise dans la hâte, décision qui leur coûterait cher. Ils envoyèrent un ultimatum à Emie par courrier. Un e-mail lui sommant de faire son devoir de citoyenne d’Istancie sans quoi elle serait, elle et sa famille expulsée du pays. Emie renvoya un e-mail les incendient comme jamais, les menaçant que si jamais ils touchaient ne serait-ce qu’un cheveu de sa famille. Elle serait bien loin d’être un de leur allié, mais ennemi directe. A ces mots les dirigeants d’Istancie prirent une nouvelle décision sans aucun sens, mais cette fois la décision n’était pas du tout, du goût de tout le monde. Elle fut votée et passa de justesse, ce qui conduit à l’intervention d’un commando sur la maison d’Emie.

Chef du commando : « Madame, vous êtes en état d’arrestation pour entrave à la politique nationale. Sortez immédiatement ! »

Emie ouvrit la porte, elle vit un commando arme en joue qui pointait ces dernières vers elle. Elle entra dans une rage sans nom, elle avançait avec un pas lent vers le commando. Sa fille était à l’école, elle ne craignait rien et n’allait pas se retenir.

Emie : « Vous allez regretter ceci, si vous tenez à vos vies partez d’ici sur le champ. »

Mais deux autres membres du commando arrivèrent dans une voiture, ils avaient été cherché sa fille. La petite Eloïse âgé de huit ans ne comprenait rien à la situation, lorsqu’elle vit sa mère menacé par les groupes d’hommes armées elle se mit à pleurer tous ce qu’elle pue.

Chef du commando : « Ne faites rien d’imprudent, nous avons votre fille. »

Emie bouillait de rage, ils venaient de toucher à son petit trésor. Mais elle était pieds et poings lié. Puis un sourire s’afficha sur son visage, elle avait remarqué une silhouette derrière le commando. Silhouette qu’elle reconnue dans l’instant, puis une haura verte se fit ressentir. Uzumé en personne venait de faire son apparition plus en forme que jamais, Arolde et son équipe avaient réussi à la ramener. Elle fixa le commando, les hommes étaient tétanisés devant le grand démon qui leur faisait une démonstration de sa puissance.

Uzumé : « Si vous ne voulez pas avoir la Déesse de la Terre comme ennemie. Je vous conseille fortement de relâcher la fille de mon amie et de ne plus jamais leur attirer d’ennui. »

A ces mots les hommes lâchèrent leurs armes au sol, ils savaient pertinemment qu’ils ne faisaient pas le poids. Bien qu’Uzumé fût dans le coma depuis quatorze ans, son nom et son visage n’avait pas été oublié par l’armée Istancienne. La première fille du démon noir avait une légende à la hauteur de celle de son père et personnes ne voudrait dans toute l’Istancie l’avoir pour ennemi.

Le commando fit immédiatement des excuses à leur Déesse de retour et reparti faire un rapport détaillé au gouvernement Istancien. Il s’en suivi une réunion des plus hauts dirigeants, devant la bourde incommensurable qui avait été commise. Plusieurs politiciens furent dans l’obligation de démissionner.

Le retour d’Uzumé ce su à très grande vitesse, redonnant du galon à l’Istancie. Laurine qui avait été prévenu en amont par Hélène du réveil de sa sœur, était immédiatement partie à sa rencontre. Il y eu de formidable retrouvaille entre les deux. Laurine lui raconta tous ce qui lui était arrivé durant ces quatorze dernières années. Uzumé plus que surprise de la progression si rapide de sa petite sœur dans les hautes sphères de commandement de Falcor, la félicita. Enfin Hélène revint vers Uzumé pour l’informer de la situation par rapport à l’inconnu possédant l’haura du démon noir. Uzumé n’en savait malheureusement pas plus, il lui fallait rencontrer en face à face l’individu pour en savoir d’avantage. Chose plutôt ardu, puisque l’individu en question n’était apparu qu’une seule fois physiquement sur Terre.

De plus d’autre événements étaient en train de pressé la Déesse de la Terre, elle devait elle aussi par son statut choisir un camp. Elle reprit sa place de protectrice dans l’ombre du pays que son père avait créé il y eu bien longtemps. Ainsi l’Istancie était quasiment revenu au niveau de la puissance de Falcor et pour combler l’écart restant Uzumé eut une idée. L’Istancie allait restaurer le conseil des cinq et le prendre sous sa responsabilité. De ce fait le pays aurait un organisme similaire aux sept esprits de Falcor. Uzumé elle-même s’était portée volontaire pour être le premier conseiller du conseil des cinq, afin d’attirer de grosse pointure son influence était plus que bénéfique. Elle alla jusqu’à demander à Chiron en personne s’il était intéressé pour rejoindre le conseil, ce dernier refusa. Mais il souligna que si jamais l’Istancie était dans le besoin sous réserve de leur apporter un pays d’attache la GAFW serait de leur côté. Un atout de poids qui n’échappa pas au Hell Bird toujours basé en Vadmintir, qui voyait d’un très mauvaise œil les alliances qui commençaient à se créer de part et d’autre.

Grâce à l’appui d’Uzumé l’Istancie venait de redevenir la plus grande puissance militaire du monde. Avec une troisième position économique derrière Falcor et Métria. Le pays retrouvait sa splendeur d’en temps, mais cette percé n’était pas pour ravir tout le monde. La Penvalkia n’était pas pour laisser une telle puissance dans les mains d’un pays avec un passé si agité. Les tensions dans le continent Est étaient à leur paroxysme. Même la présence d’Uzumé ne suffisait pas à calmer le jeu et certaine nation commençait à comploté pour faire barrage à l’Istancie, jusqu’à mener une guerre s’il le fallait. Dans ce contexte Vadmintir toujours dirigé par les deux piliers jumeaux, décida de retenter la carte de l’invasion. Ils avaient cette fois appris de leurs erreurs, ayant étudié avec minutie les cibles les plus appropriés. Shanna dirigeait un groupe qui prendrait le pouvoir dans la zone neutre se situant juste en dessous de Vadmintir et Amba. Les zones neutres étant de vaste étendues avec une totale absence de gouvernement ou autre forme quelconque d’organisation. C’étaient des zones de non droit absolu, ces zones étaient une opportunité facile pour gagner en superficie et en ressource. Ce fut le 2 novembre 3881 que l’armée de Vadmintir dirigé par Shanna envahi en une fraction de seconde la zone neutre. Ainsi Vadmintir possédait près des deux tiers du continent Obeta, continent assez petit ne contenant à présent qu’Amba et Vadmintir. Cette manœuvre n’était évidemment pas rassurante pour tous les pays du monde, certain pays mineur s’inquiétaient de la suite des événements. La situation étant propice à une guerre et pas n’importe laquelle, une cinquième guerre mondiale.

L’Istancie qui était alors entouré de quasiment partout de zones neutres, décida d’y monter des gouvernements. Et pour la première fois de l’histoire un pays s’intéressait au sort de ces zones. Il y avait bien évidemment une raison stratégique à cela, en instaurant des gouvernements, en créant des pays dans ces zones. Il devenait beaucoup plus difficile pour un pays comme Vadmintir d’envahir ces dernières. L’Istancie réussi à mettre en place deux gouvernements à elle seule, le troisième fut construit avec l’aide du Pranamo. La zone en question touchant les deux pays, il était normal et bénéfique au Pranamo d’aider à la mise en place d’un régime stable dans celle-ci. Ces nouveaux pays furent nommés, Danirban, Olmadour et le dernier Avenscio était le nom de l’état fruit de la collaboration entre l’Istancie et le Pranamo. Ce projet ambitieux s’étala sur une dizaine d’années et fut totalement terminé le 24 juillet 3892. Il restait néanmoins encore une très grande zone neutre. Mais l’Istancie même au sommet de sa puissance n’avait pas les moyens d’apporter son soutien à trois nouveaux pays ainsi que de gérer dans un même temps une aussi grande région.

Alors que la carte du monde s’aménageait sans cesse depuis quelques années, les dirigeants de Falcor et d’Istancie eurent une idée. Il était temps de créer une assemblée à niveau international, une assemblée qui unirait enfin ce monde où hormis quelques alliances aucun pays ne parlait avec son voisin. Le siège de cette assemblée se trouverait en Falcor même, pour des raisons simples. Falcor était le seul pays capable d’accueillir une telle assemblée et surtout le seul pays sans antécédent avec des congénères qui pourrait nuire aux bonnes relations qui s’en suivrait. Cette assemblée fut relativement bien acceptée, onze pays dont les plus grandes puissances répondirent présents. Une réunion de l’assemblée fut aussitôt organiser, elle eut lieu le 1 janvier 3893. Le premier pays à prendre la parole durant cette réunion fut la Penvalkia. Qui demandait l’autorisation d’annexé la dernière zone neutre au nord de leur position. Ceci serait pour la Penvalkia comme une restitution en quelque sorte des terres de Calbor que l’Istancie lui avait prise il y eut quelques siècles de cela. Devant cette demande l’Istancie se rangea du côté de la Penvalkia. Ceci leur permettant de ne quasiment plus avoir de zone neutre à leurs frontières et d’améliorer leur relation encore tendu avec la Penvalkia. L’assemblée accepta à son tour la requête à la majorité. Le sujet suivant était le plus inévitable, ce fut Métria qui lança la discussion à ce propos. L’assemblée devait décider que faire devant le cas de Vadmintir, ce pays à présent totalement contrôlé par les Hell Bird. Les dirigeants de Falcor et d’Istancie auraient souhaité qu’Amba fasse parti de l’assemblée, mais la GAFW s’y était opposée. A l’issue du débat l’assemblée décida ne pas agir pour le moment, laissant passé les actions actuels de Vadmintir. Mais aux moindres signes d’agression supplémentaire de la part du pays et des Hell Bird, un ultimatum leur serrait adressé.

SUITE —>