13 : La nouvelle génération est en marche

Dans un climat inédit pour la politique mondiale le 17 mars 3873, eu lieu un sommet réunissant tous les puissances avec à leur tête le trio Falcor, Miak et Métria. Les plus hautes instances qui régissaient l’équilibre économique et social au niveau planétaire venaient enfin de retrouver leur totale liberté d’action. Les Devil Bird ayant perdu la quasi-totalité de leur influence sur le monde, suite à la perte coup sur coup de leurs deux chefs consécutifs. La GAFW quant à elle retrouva son indépendance, toujours sous le commandement de l’emblématique Big Boss. Chiron qui continuait de mener les recherches dans le domaine des Clusia, mais plus sur les armes anti-Clusia. Il rêvait à présent de l’immortalité partielle accordée aux grands démons, ce fut dans ce sens qu’il orienta les recherches de la GAFW.

Alors que de multiples puissances à travers le monde se réaffirmaient, Falcor devint le pays charismatique du continent Ouest. Tout comme l’Istancie restait la force majeure du continent Est, Falcor avait développé une puissance considérable. Puissance largement démontré avec son alliance Miak-Métria, qui leur avait permis de mettre les deux plus puissants grands démons au tapis.

Dans leur chute les Devil Bird ce reconvertirent en un groupe de mercenaire. Bien que n’ayant plus l’influence et la puissance nécessaire pour contrôler le monde dans l’ombre comme autre fois, ils disposaient d’une force de frappe égale à celle d’un pays moyen. Ce fut sous les directives d’un nouveau leadeur que leur ascension en tant que groupe paramilitaire décolla pour de bon. Arolde était ce nouveau chef, âgé d’à peine trente ans, il dirigeait le groupe avec finesse.

Le monde à présent stabilisé entre toutes ces forces, commençait à reprendre un fonctionnement normal. Avec les deux plus grands acteurs qu’étaient Falcor et l’Istancie, l’économie mondiale semblait battre son plein. Les différents conflits se faisaient rares, tout le système précédent basé sur la guerre avait définitivement disparu. Pour laisser de nouveau place au bon vieux système capitaliste, ce fut une période relativement paisible. Cependant un groupe détaché des anciens Devil Bird qui n’avaient pas adhéré à la politique du nouveau leader, avaient monté en parallèle une seconde organisation. Organisation qui ne vivait pas d’actes très légaux, passant de contrat de tueur à gage à différents trafics frauduleux. Cette organisation en relation direct avec ses origines s’appelait les Hell Bird, les hommes la contrôlant ayant pour but de recréer la puissance des Devil Bird de pendant leur âge d’or avec le démon noir à leur tête. Ils travaillaient dans l’ombre à un nouveau contrôle du monde.

Falcor avait très vite remarqué la présence des Hell Bird, l’Istancie quant à elle était une puissance militairement affaiblie. Depuis la perte de ces principaux éléments que représentaient le démon noir, la Déesse bleue et leur Déesse de la terre toujours dans le coma. Falcor ne pouvait compter que sur lui-même, les dirigeant du pays décidèrent de créer un organisme militaire similaire au conseil des cinq de jadis maintenant quasiment réduis en poussière. Cet organisme allait se baser sur sept généraux qui seraient les sept esprits de Falcor. Chacun gérant une force militaire considérable, pouvant intervenir à n’importe quels moment et n’importe où. Le premier candidat présumer était Arolde, il représentait le potentiel idéal. Il avait déjà sa propre armée opérationnelle et les capacités requises pour le poste. Il accepta en échange de quoi Falcor deviendrait le port d’attache des Devil Bird et leur apporterait tout le soutien nécessaire. Les cinq suivant étaient des hommes et des femmes directement issus de l’armée Falcorienne, représentant tous les meilleurs éléments chacun dans leurs disciplines. Ce qui donnait une parfaite autonomie à l’organisation, tant pour les renseignements, la force de frappe, que la qualité du soutien en plein combat.

Il ne restait qu’une seule place vacante, les dirigeant de Falcor avaient déjà une personne bien précise en tête pour ce siège encore vide.

Cette personne n’était autre que Laurine, fille du démon noir et de la Déesse bleue. Elle c’était fait remarquer par son rôle joué durant l’année passée en Istancie. Elle avait su avec l’aide d’Hélène maîtrisé son haura, maintenant âgé de vingt-quatre ans, elle maîtrisant toutes les attaques de bases élaboré par son père autrefois. N’étant néanmoins pas encore capable de manier son haura au point de créer un monde parallèle. Elle avait fait preuve d’une force de caractère extraordinaire, surmontant la mort de ses parents pour continuer à aller de l’avant. De plus elle était le première être né de l’union de deux grands démons, Lucifer la surnomma le Clusia de deuxième génération. En effet ses capacités à apprendre étaient phénoménale, elle avait réussi à assimiler en quelques mois des techniques, qui avaient pris des siècles à son père pour les confectionner. Bien qu’étant un Clusia anormal, elle n’égalait pas et de loin ce dernier. Zamy était un cas particulier, étant du type de l’haura noire il n’aurait jamais dû avoir à sa disposition une telle quantité d’haura brute. Or jusqu’à présent aucun Clusia à travers l’histoire n’avait eu une telle quantité, le seul qui s’en rapprochait le plus étant Kami. En temps normal c’étaient les possesseurs d’une haura rouge qui avaient les plus grandes capacités en termes d’haura pure. Les détenteurs d’haura noire, n’étant à la base pas aidé par la nature et pas du tout fait pour se battre. Là où le démon noir avait défié toutes les règles, il possédait la plus grande quantité d’haura jamais vu, ainsi que la force physique la plus impressionnante au monde chez un Clusia. Ces deux caractéristiques hors normes avaient donné naissances au démon noir, le Clusia le plus puissant de l’histoire.

Cependant le cas de Laurine était encore empli de mystère, nuls ne pouvant prédire jusqu’où pouvaient encore s’étendre ses capacités. Sa facilité à apprendre lui donnant un avantage énorme, elle avait de plus hérité du caractère et de l’intelligence de son père. Ce qui lui avait permis de sortir quasiment indemne et de se relever face aux chocs psychologiques multiples qu’elle avait subie en peu de temps.

Les dirigeants de Falcor lui demandèrent de rejoindre les sept esprits du pays. Demande, qu’elle accepta immédiatement, ce poste représentait une porte grande ouverte sur le monde lui donnant du galon et de l’influence. Elle qui était attendu au tournant par beaucoup comme la digne héritière du démon noir, quand bien même elle ne l’avait jamais connu. Son père de par ses exploits et sa puissance d’en temps faisait peser une pression sur elle d’une grandeur inouïe, ne lui laissant pas le droit à l’erreur.

Alors que Laurine se préparait à partir pour son nouveau poste, Hélène qui l’avait entraîné durant les dernières années vint vers elle pour une dernière discussion.

Hélène : « Laurine as-tu ressentie l’haura de ton père autour de toi ? »

Laurine : « Comment ça ? Je ne connais pas l’haura de mon père je ne pourrais même pas le dire si cela arrivait. »

Hélène : « As-tu déjà ressentie une haura noire, qui paraissait plus lourde que la tienne ou encore plus sombre ? »

Laurine : « Oui ça m’est arrivée à plusieurs reprise et il y avait une voie qui me disait qu’elle me protégerai. »

Hélène : « Quand as-tu entendu cette voie pour la première fois ?! »

Laurine : « Quand j’étais petite, une haura noire m’avait enveloppé et j’ai entendu une voie assez calme et étrange. Puis je l’ai de nouveau entendu à la mort de maman, c’est cette voie qui m’a guidé jusqu’au temple d’Isis. »

Hélène : « … Je soupçonne ton père d’être encore en vie et de joué son jeu à l’abri des regards. »

Laurine : « Non cette voie m’a dit de la voir comme la volonté de mon père. Et non comme mon père directement. »

Hélène : « Zamy qu’as-tu encore mijoté ? … Ton père a semble-t-il laissé des choses d’une envergure qui me dépasse. Shaki n’étant à mon avis qu’un avant-goût. »

Laurine : « Peut-être, on ne peut pas y faire grand-chose. A par attendre patiemment. »

Hélène : « Oui en effet, mais soit prudente tu te diriges sur les traces de tes parents ce n’est pas un chemin facile. De mon côté je vais tenter tout ce que je vais pouvoir pour faire revenir Uzumé parmi nous. Elle est celle qui détient surement toutes les réponses. »

Laurine : « Bien je te fais confiance, surtout préviens moi dès que ma sœur aura repris connaissance. »

Hélène : « Ne t’inquiète pas tu seras la première au courant, maintenant va je te surveillerai d’ici si jamais les choses venais à mal tourner. »

Laurine : « Merci, et merci encore pour tout ce que tu as fait pour moi. »

Laurine parti de The World avec un large sourire, laissant derrière elle Hélène qui légèrement ému de voir cette jeune femme prendre pour de bon son envol. Se rappela quand un certain démon noir caché dans une bague l’avait guidé.

Hélène : « Zamy voit comme ta fille à bien grandie, je fais le pari qu’elle te surpassera un jour. »

Laurine qui venait tout juste de prendre ses fonctions au sein des sept esprits de Falcor, fut convoquée à une réunion de ces derniers. Une réunion de routine, mais néanmoins très importante. Le sujet portant sur la stabilité du continent de l’Est, l’Istancie étant déstabilisé le continent tout entier connaissait de rudes tensions. Plusieurs groupes extrémistes profitaient de la situation suite au vide engendré par la disparition soudaine des derniers grands démons.

Au Pranamo une voie c’était élevé, une voie qui voulait unir et redresser le pays ainsi qu’enterrer tous les différents avec son voisin Istancien. Cette voie c’était celle de Shin Steckler, une femme à la détermination sans bornes. Alors que son parti à l’approche des élections, était monté premier dans les sondages. Elle recevait une quantité de menace de mort hallucinante, ce fut pour cette raison que le conseil des sept esprits de Falcor décida d’intervenir. Il était dans l’avantage de Falcor que la région toute entière se stabilise, en commençant par le Pranamo qui était un pays stratégique de par son histoire. Laurine fut envoyé, c’était ça première mission officiel en tant que l’un des sept esprits de Falcor. Son rôle était assez simple, se résumant à celui d’un garde du corps. Un garde du corps de luxe, qui avait surtout une mission de dissuasion plus qu’autre chose, mais très clairement nécessaire pour assurer la protection du potentiel futur première ministre du Pranamo.

Cette mission prit fin le 25 janvier 3876 pour Laurine, sur un succès total. Ce qui lui donna toute la confiance de ses collègues au sein des sept esprits. Bien qu’Arolde apportai déjà depuis le début son soutien à la jeune femme de par sa parenté, il ne fut que plus sûr de son choix devant cette démonstration de ses compétences.

L’année 3876 passa très calmement, le monde s’était assoupi. Il n’y avait plus aucun Clusia doté d’une force démesurée pour le faire basculé, tout comme depuis la mort des quatre piliers la théorie d’Akela s’avéra juste aucun nouveau Clusia n’apparut. Laurine remplissait son rôle à merveille tout comme le reste du groupe. Les dirigeants de Falcor se félicitaient de la création des sept esprits et étendirent encore plus leurs moyens d’action au cours des années qui suivirent. Ainsi Arolde aux commandes des Devil Bird pu continuer l’une des missions premières de ces derniers, qu’était la recherche dans les technologies de pointes. Il restait énormément à faire sur les recherches de Zamy et Tao, personne n’avait encore réussi à déchiffré toutes leurs trouvailles. Les deux grands démons alors que plusieurs dizaines d’années s’étaient écoulées depuis leurs mort, était encore loin d’avoir livré tous leurs secrets.

Le monde terrestre s’était restructuré et fonctionnait sans le moindre accrochage majeur. Bien que le continent de l’Est avait encore beaucoup à faire pour retrouver des bases solides. Tout se déroulait pour le mieux, dans The World la maîtresse des lieux Hélène enquêtait depuis déjà quelques années sur certain événements d’origines très incertaines. Elle cherchait toujours à savoir d’où était venu cette haura noire lors de la reconstruction de The World. Cette haura qui ressemblait à s’y méprendre à celle du démon noir. Hélène essayait donc de résoudre ce mystère tout en fournissant un effort colossal dans le domaine de la santé et de la recherche médicale. Le but étant bien évidemment de faire sortir Uzumé la Déesse de la Terre de son coma, ce qui par ailleurs pourrait l’aider à élucider le mystère de cette haura noire. Mais malgré plusieurs années de recherche rien n’avançait, Uzumé était toujours dans un état stationnaire et Hélène s’inquiétait que dans le calme actuel se cache une personne au pouvoir terrifiant.

Nous sommes le 1 juillet 3876, le département de recherche des Devil Bird venait de faire une découverte sensationnelle. Il avait réussi à créer une machine capable de détecter l’haura d’un Clusia même s’il la cachait. Mais là n’était pas le plus impressionnant, cette machine pouvait hypothétiquement découvrir parmi les êtres humains encore normaux. Ceux qui avaient de forte chance de devenir des Clusia par la suite, ainsi que leur potentiel éventuel. En d’autre termes cet appareil une fois tester et certifier pourrait servir à détecter les futurs grands démons, qui serait à coups sûr les prochains piliers. Puisqu’aucun Clusia depuis la mort de la génération précédente ne pouvait apparaître.

Ce fut le 22 mai 3877, que l’appareil capable de détecter les futurs Clusia fit sonner son alarme. Il venait de découvrir l’un des futurs piliers. En effet le système avait été élargi afin de pouvoir scanner toute la surface du pays, ce fut dans Falcor même que l’un des nouveaux piliers à venir avait été détecté. Cela faisait désormais dix ans depuis la mort d’Elise et Kami, dix ans que plus aucun Clusia n’était apparu. Hormis un seul, Laurine était le seul cas particulier ayant déclarée son haura à l’âge de vingt ans comme n’importe quels Clusia et futur grand démon. Tout en développant une haura noire, alors que le pilier de cette dernière était mort avant même sa naissance.

Les sept esprits de Falcor furent immédiatement chargés de gérer la situation, leur mission était simple. Ils devaient guider et surtout encadrer le futur Clusia, afin d’éviter toutes mauvaises surprises comme celle ayant engendré les différents conflits passé entre pilier. Conflits qui avaient ravagé le monde, il fallait au maximum limiter les dégâts et cela commençait par ce futur Clusia. Le futur pilier en question était un jeune homme de dix-neuf ans à peine du nom de Yu. C’était un petit génie, ingénieur faisant parti des plus jeunes talents de Falcor dans son domaine. Il excellait dans la conception de robot et plus particulièrement dans la conception d’intelligence artificielle. Alors qu’en 3877 l’humanité était capable de créer des intelligences artificielles quasi aussi complexes qu’un être humain. Le jeune homme avait pour projet d’en créer une qui dépasse les capacités du cerveau humain. Bien que très ambitieux dans ses projets, il était loin de se douter qu’il cachait en lui un tout autre potentiel tout aussi gigantesque.

Après une réunion au sommet entre les sept esprits de Falcor, il fut décidé que Laurine serait chargée de l’encadrement du jeune homme. Etant la seule Clusia du conseil elle était la mieux placé pour encadrer et épauler un futur Clusia.

Le 12 juin 3877, le jeune Yu rentrait de ses cours à l’Université. C’était une journée tout ce qu’il y avait de plus banale. A ceci près qu’il ne s’attendait pas retrouvé dans le lit de son appartement, une jeune femme en petite tenu. Laurine venait de débarqué dans la vie de Yu, dans le cadre de sa mission. Elle avait eu carte blanche pour parfaire l’éducation de ce dernier, la seule contrainte était la réussite de la mission.

Yu : « Qu’est-ce que ?! »

Laurine : « Oh bonsoir, tu rentres tard ? J’ai fini par m’endormir mais ton repas est prêt dans la cuisine. »

Yu : « Merci… Mais non qui êtes-vous et surtout que faites-vous chez moi dans mon lit ?! »

Laurine : « Je suis ta nouvelle propriétaire et n’ayant nulle part où loger je me suis dite, vu que cet appartement m’appartient désormais pourquoi ne pas y passé ne serait-ce que la nuit ? »

Yu : « Attendez depuis quand est-ce que j’ai changé de propriétaire ?! Vous êtes en train d’essayer de m’escroquer ! »

Laurine : « Non, les papiers de vente son sur la table basse tu peux vérifier. Il y a même ma carte d’identité avec. »

Yu s’empressa de vérifier les dires de Laurine, à sa plus grande stupéfaction il trouva tous les papiers qui paraissaient bien réels et dans les règles. Le jeune homme ne savait comment réagir devant une telle situation, Laurine l’ayant totalement pris au dépourvu. Lui qui était d’un nature assez timide avec la gente féminine. Se retrouvait comme par enchantement avec une jeune femme quasi nue dans son appartement ce qui ne facilitait pas la réflexion. Après quelques heures passé à retourner le problème dans tous les sens, Laurine fini par le convaincre. Elle jouait un jeu assez subtile et surtout pas très réglo avec le jeune homme. Elle qui avait toujours un caractère très bouillant et joueur n’avait pas hésité une seule seconde à transformer sa mission en un petit jeu. Ayant fait forte impression en déstabilisant Yu dans sa routine quotidienne, elle n’eut que très peu de mal à le convaincre d’accepter qu’elle reste dans l’appartement avec lui.

Laurine : « Où vas-tu ? »

Yu : « Dormir sur le canapé puisque tu occupes le lit. »

Laurine : « Hmm… Tu n’es pas très dégourdi toi. (dit-elle avec un petit rire moqueur) Le lit est assez grand pour nous deux viens. »

Yu toujours aussi influençable devant une femme, finie par se plier à l’idée de Laurine. Bien que le pauvre n’en dormis pas de la nuit, sa timidité l’empêchant de fermer ne serait-ce qu’un œil.

Ce fut ainsi que durant près de deux mois Laurine joua les tentatrices avec le pauvre Yu. Puis elle finit par se lasser de ce jeu, non pas que ce dernier ne l’amusait plus. Le problème venait plus des réactions de Yu, étant orphelin depuis sa naissance. Il avait été élevé sans aucune présence féminine, le rendant totalement incapable de gérer une situation avec le paramètre femme dedans. Laurine qui s’était finalement attaché à lui jusqu’à en tomber amoureuse, décida petit à petit de le décoincé. La pauvre devait redoubler de patience, patience qui prit fin au bout d’un mois. Un beau jour elle lui sauta dessus pour lui donner un chaleureux baiser, Yu en perdit presque toutes notions de raison sur l’instant. Une fois cette première étincelle allumée dans les sentiments de Yu par Laurine, les choses furent plus facile. Il montra petit à petit de l’assurance, voir même une certaine aisance. Laurine le 26 mai 3878 voulu passé un cap important dans une relation d’adulte, par une relation sexuelle. Moment intime ou deux être donne vie à leur amour par une passion et un désir physique. Yu bien que terriblement stressé par la proposition de sa compagne avait pris son courage à demain, et ce moment banale mais pourtant si agréable dans une vie. Devint en l’espace d’un instant une date à ne pas oublier dans l’histoire du monde, le jeune Yu qui venait fraichement d’avoir vingt ans le 2 février de la même année déploya à cet instant une haura rouge, puissante, chaleureuse et d’une grandeur inouïe. Le premier pilier de la deuxième génération venait de naître, digne successeur du démon rouge. Avec une différence de taille, d’ordinaire un grand démon développait son haura suite à un choc psychologique assez violent. Mais Yu, lui venait pour la première fois de l’histoire de développer une haura née non pas d’un sentiment de haine ou de peur, mais d’amour. Cette différence était très importante, car bien qu’étant à présent possesseur d’une haura rouge, elle n’était en rien comparable à celle de son prédécesseur le démon rouge. C’était une haura chaude, chaleureuse, protectrice, une haura qui n’avait rien avoir avec les haura glaciale des démons d’autrefois. Grâce à ceci l’humanité venait de découvrir une autre facette de l’haura, ce pouvoir mystérieux apparu mille-huit-cent-soixante-deux ans auparavant.

Yu ne comprenait rien à ce qu’il lui arrivait alors, un peu affolé il se posa milles questions. Mais Laurine le rassura immédiatement, elle fut par la force des choses obligés de lui expliquer certains détails. Entre autre qui elle était vraiment et surtout qui lui était à présent. Yu ne retenu qu’une seule chose qui le soulagea dans l’instant. Laurine après lui avoir révélé sa véritable identité, ainsi que la raison de sa présence dans le cadre de sa mission. Lui assura que ses sentiments envers lui étaient bien réels et ne faisait en rien parti de sa mission. Yu ne pris que cette information en compte en oubliant quasiment tout le grand discours sur les grands démons, les piliers et autre. Laurine voyant qu’il était totalement perdu et à peine rassuré décida d’arrêter les explications. Elle le laissa se reposer pour qu’il puisse encaisser la masse de nouvelles informations qui venaient de bouleverser sa vie.

Une fois rendu à tête reposée Laurine remis la situation à plat et commença son initiation à l’utilisation de son haura. Yu bien que fasciné par ses nouveaux pouvoirs et leur possibilité infini, n’avait absolument pas l’intention de s’en servir pour se battre. Chose ironique pour le jeune homme ayant hérité de l’haura la plus adapté au combat rapproché.

SUITE —>