1 : Les Gardiens

Nous sommes le 12 Janvier 3906, Laurine était à cinq mois de grossesse. Tout semblait aller pour le mieux dans cette petite famille qui allait bientôt s’agrandir. Uzumé venait régulièrement leur rendre visite, amenant des dizaines de cadeaux à chaque fois. La situation s’était stabilisée, Shanna et Isidro avaient vraisemblablement changés d’objectif et s’étaient retirés de la scène internationale. Les tensions étaient néanmoins toujours présente, l’Istancie demandant des comptes à la GAFW qui leur avait promis main forte. Mais les armes retrouvé aux mains de l’armée Vadmintirienne disaient toutes autres choses, Uzumé qui avait mis carte sur table devant Chiron s’attendait au pire. Mais le Big Boss légendaire à présent âgé de quatre-vingt-douze ans ne donnait plus signe de vie.

Yu et Laurine étaient à déjeuner dans un restaurant, quand une haura discrète mais juste à peine histoire de se faire remarquer apparue. C’était une haura bleue, aucun des deux ne put dire sa taille réelle tellement cette dernière était bien camouflée. Ils ne pouvaient pas non plus localiser avec précision de qui emmenait cette haura, une seule certitude l’individu était proche d’eux. Puis un serveur leur apporta un papier, qui disait : « Bonjour, je vous invite à me rejoindre dehors. Si toute fois vous voulez éviter le massacre de ces pauvres civiles innocents. ». A cet instant un homme se leva à deux tables d’eux, il leurs lança un regard froid. Yu commençait à paniquer, malgré son manque total d’expérience en matière de combat. Il avait parfaitement saisi la situation, Laurine se leva à son tour pour aller dehors.

Yu : « Tu ne vas pas y aller ?! »

Laurine : « On n’a pas vraiment le choix, vient avec moi. »

Yu ne pouvant pas la laisser seule il se leva à son tour, ils se rendirent dehors là où l’homme les attendait.

Gardien (Hellmar) : « Triste journée pour mourir n’est-ce pas ? »

Laurine : « Qui es-tu ? »

Gardien (Hellmar) : « Nul besoins de le dire, vous serez morts dans cinq minutes descendant du Dieu de la mort. »

Avant même que Laurine ne put répondre quoi que ce soit, l’homme sorti un révolver et s’apprêtait à les abattre. Laurine étant enceinte, elle avait à peine accès à un quart de sa puissance, Yu quand à lui ne savait absolument pas se battre. A l’instant où l’homme allait presser la détente, il se fit violement projeté en arrière. L’haura lourde du démon noir venait d’apparaître, le sauveur habituel de Laurine avec son cache œil sur l’œil droit et son œil vert éclatant venait d’entrer en scène.

Laurine : « Tu es Satan ?! »

???? : « Non, disons que je lui empreinte son corps. »

Le gardien qui venait d’être propulser un peu plus loin déploya son haura, une haura immense qui semblait être contrôlé à la perfection.

Gardien (Hellmar) : « Tu es encore en vie sale monstre ! Tu ne meurs dont jamais ?! »

A ces mots le sauveur de Laurine et Yu se lança sur le gardien, tout en leur criant de fuir aussi loin qu’ils le pourraient. Le combat qui venait d’être amorcer, fut titanesque, digne du démon noir face au démon rouge de jadis. Mais avec un niveau de maîtrise de l’haura inouïe, les deux adversaires portaient des attaques exécutées avec une précision implacable. Toutes leurs assauts étaient calculés au mini-mètre près, ne gâchant pas une goutte d’haura de plus que nécessaire.

Gardien (Hellmar) : « Ton esprit est encore faible Dieu de la mort, ce serait bien dommage que je te tue ici aussi facilement après tant de siècle sans jamais y avoir réussi. »

???? : « Hmm, ne te prend pas pour ce que tu n’es pas Hellmar. »

Le combat durait depuis un petit quart d’heure, Hélène qui avait ressenti les deux haura se téléporta vers eux. Subitement le gardien semblait prendre l’avantage et asséna un coup violent à son adversaire qui vola à travers le mur du restaurant. Hélène accourue vers lui ayant reconnu le corps du mystérieux Satan, alors qu’elle s’approchait. Elle vit son œil vert se teinter de rouge, puis il arracha son cache œil pour laisser apparaître deux yeux rouges vifs.

Gardien (Hellmar) : « Le monstre a finalement laisser tomber on dirait. »

Satan : « Tu vas mourir ! »

Le combat repris, Satan qui venait de reprendre le contrôle de son corps attaqua avec toute la puissance de l’haura du démon noir. En quelques secondes il inversa la tendance et mis dans le mal le gardien qui s’opposait à lui. Grâce à la technique de la téléportation instantanée Satan évitait toutes les attaques physiques, rendant toutes réparti inutile. Au bout de quelques assauts lancés contre son adversaire il finit par le blesser grièvement, mais avant de pouvoir l’achever une autre haura noire apparue. Une femme venait d’entrer en scène, elle se lança sur Satan lui portant un coup avec une épée lourde qui manqua de peu de lui couper un bras. Bien que salement entaillé Satan possédait un corps avec une régénération très rapide, il bâtit en retraite le temps que son bras se guérisse suffisamment pour être utilisable. Il reparti à l’attaque mais cette fois en dégainant les dents de la morts, il était devenu plus que sérieux.

Gardienne (Rina) : « Tu ne t’attendais pas à ce que quelqu’un puisse te blesser peut être ? »

Satan : « Et bien me voilà gâté deux monstres sortis de nulle part rien que pour moi. »

Gardien (Hellmar) : « Pourquoi t’es venu Rina ?! »

Gardienne (Rina) : « N’est-ce pas évident, il t’aurait tué si je n’étais pas venu. »

Hélène qui ne comprenait rien de la conversation, se mit du côté de Satan pour lui apporter son aide. Mais la Gardienne en face d’eux, possédait une haura très puissante et savait au même titre que le premier Gardien apparu l’utilisé à cent pour cent de ses capacités. Le combat bien qu’en deux contre un à présent ne donnait pas l’avantage à Satan et Hélène. L’être en face d’eux tenait tête à la Déesse des morts en personne et à l’être possédant l’haura du démon noir. Puis la Gardienne décida que cette entrevue avait trop duré, en l’espace d’une seconde elle envoya valser Hélène. Puis attaqua farouchement Satan, le blessant à plusieurs reprises. Ce dernier dans une dernière attaque désespérer la blessa au torse, la réponse fut immédiate et violente. Elle tailla en pièce le corps du pauvre bougre avant de laisser s’écrouler au sol et fuir avec le premier Gardien sous le bras. Aussitôt Hélène accourue vers Satan, elle l’emmena à l’abri pour tenter de le soigner un minimum.

Hélène : « Ne bouge pas, je vais essayer de te soigner du mieux que je pourrais. »

Satan : « C’est inutile ce corps est arrivé à sa limite, il va lâcher d’un instant à l’autre. »

Hélène : « Quoi comment ça ?! Tu vas mourir ? »

Satan : « Non, mon esprit changera juste de corps. Celui-là n’était qu’un prototype que le master n’a pas eu le temps de complétement finir. » (Dit-il en crachant son sang)

Hélène : « Le master ? Tu parles de Zamy ? J’en étais sûr c’est lui qui t’a donné son haura n’est-ce pas ? »

Satan : « Oui en effet. »

Hélène : « Il va falloir que tu me dise la vérité au sujet de certaines choses et sans détour. Qui es-tu réellement et surtout qui sont ceux qui nous ont attaqués à l’instant. »

Satan : « Je suis un esprit cent pour cent artificiel dans un corps cent pour cent artificiel créé par le démon noir. J’ai été créé pour servir d’arbitre à ce monde après la mort du master. »

Hélène : « Comment je ne suis pas sûr de tout bien suivre, Zamy t’as créé pour être son successeur ? »

Satan : « Non, tu es son successeur. Ecoute moi attentivement, ceux qui viennent de nous attaquer son très dangereux. Ils font partis de la première génération de Clusia, qui est apparu il y a… »

Avant que Satan ne puisse finir sa phrase son œil gauche redevint vert et il ferma instinctivement son œil droit.

???? : « Hélène, l’esprit de Satan a déjà quitté ce corps pour rejoindre celui de rechange. Je n’ai que peu de temps, rejoins Laurine il faut la protéger à tout prix. Les êtres que tu as vu tout à l’heure vont revenir pour la tuer, il n’y a que toi qui puisse la protéger. Pour cela emmène-la dans le monde des morts, là-bas elle sera en sécurité, ensuite Satan te rejoindra pour t’aider à améliorer les défenses du monde des morts. »

Hélène : « Zamy c’est toi ?! »

Hélène avait à peine eut le temps de poser sa question, que toute vie semblait définitivement avoir quitté le corps de Satan. Sur les dernières paroles de cette mystérieuse présence elle partit chercher Laurine qui avait fui avec Yu au début du combat. Elle emmena le couple dans The World comme lui avait conseillé l’inconnu. Inconnu qu’elle soupçonnait de plus en plus d’être Zamy en personne. Uzumé rejoignit à son tour The World, il lui fallait des réponses et surtout voir comment se portait sa petite sœur. Après une réunion sur l’état des choses, Satan apparu de nulle part. Il venait d’entrer dans le monde des morts, comme on entre dans un supermarché, Hélène choqué de la facilité avec laquelle cet être avait pénétré son domaine resta déconcerté pour une toute autre raison. Satan était à présent dans son corps de rechange, mais ce n’était pas n’importe quel corps. C’était une réplique parfaite du corps d’autrefois du démon noir, devant ceci Hélène failli confondre mais les yeux rouges vifs indiquaient bien de qui il s’agissait.

Hélène : « Pourquoi ton corps de rechange à pour apparence le démon noir ? »

Satan : « C’est le master qui l’a voulu ainsi j’en ignore les raisons. »

Hélène : « Je doute que cette blague soit de bon goût pour Uzumé, voir quelqu’un d’autre avec l’apparence de son père risque de lui déplaire fortement. »

Satan : « J’en suis conscients, mais je n’ai aucun autre corps. Il me faut attendre que mon ancien soit de nouveau fonctionnel et améliorer. »

Hélène : « Tu es venu ici pour nous aider de ce que j’ai compris ? »

Satan : « Oui, je suis ici pour renforcer les défenses du monde des morts. Et t’apprendre comment les mettre en place par toi-même dans le futur. »

Hélène : « C’est toujours bon à prendre, mais comment as-tu des connaissances aussi pointues sur ce monde ? »

Satan : « C’est le master qui m’a légué toutes ses connaissance à ma création. Quand il m’a créé, il m’a transmis absolument tout y compris sa mémoire. C’est pourquoi je te connais et connais Uzumé, grâce à la mémoire qui m’a été transmise c’est comme si j’avais moi-même vécu avec vous. »

Hélène : « Zamy est vraiment un géni au même titre qu’un fou. Bien nous parlerons du reste une autre fois, la priorité étant de faire de The World une forteresse imprenable. »

Après ces mots, les deux grands démons se mirent à renforcer The World. Satan insuffla son haura dans tout le monde des morts et sécurisa toutes les portes d’accès. Bâti une muraille extérieur, devant laquelle quiconque tentant d’envahir The World ce retrouverai bloqué. Une fois qu’ils eurent terminé les préparatifs de défense, Satan allait repartir sur Terre, mais Uzumé l’arrêta ayant quelques questions à lui poser.

Uzumé : « Satan attend une minute, j’ai des questions pour toi. »

Satan : « Bien sûr, je répondrai à tout ce qui m’est possible de répondre. »

Uzumé : « Quand mon père t’a-t-il créé ? »

Satan : « Il a commencé ma conception durant le millénaire où Spika l’avait scellé. »

Uzumé : « Je vois, il existe un deuxième monde parallèle n’est-ce pas ? Celui dans lequel tu disparais et habite depuis tout ce temps. »

Satan : « En effet il existe un deuxième monde parallèle, le maître la créé pour me cacher à l’intérieur. Mais ce monde est relativement petit et primitif dans sa conception par rapport à The World. »

Uzumé : « Une dernière chose, qui est la personnalité qui apparait lorsque ton œil gauche devient vert et que tu fermes le droit ? »

Satan : « Hmm… Je suppose que ta vrai question serait plutôt, est-ce le démon noir ? Et bien je ne peux répondre à cette question, car j’ignore qui est cette deuxième personnalité qui vit en moi. Je n’ai jamais pu communiquer avec elle, j’ignore s’il s’agit du master ou d’un deuxième esprit artificiel qui serait lié au mien. Le master à toujours ses petits secret et son lot de surprises tu le sais mieux que quiconque. »

Uzumé : « Je vois, tant pis j’aurai espéré un petit peu… Que vas-tu faire sur Terre ? »

Satan : « Je dois découvrir qui sont ses être qui semble en vouloir à Laurine, ma mission étant de la protéger elle et toi. Je vais donc accomplir la mission que le master m’a laissée avant de mourir. »

Satan reparti pour la Terre, Uzumé restait encore perplexe et doutait encore de la véracité de sa parole. Elle pensait que ce dernier cachait quelque chose, peut-être même le cachait il sur ordre directe de son maître.

SUITE —>