6 : La première résurrection

Nous somme le 22 mai 2090, Zamy était enterré avec les honneurs. Sous les yeux de son vieil ami le colonel Zac. Le monde était alors en ébullition, la chute de Zia laissaient libre les différents peuples de se scinder à nouveau. Des pays se reformèrent comme dans l’ancien temps dont l’Istancie pays créé par Zamy qui sera rebâtit par le colonel Zac qui le présidera pendant six ans avant de mourir en 2099 le 8 novembre. Dans les années 2100 quelques guerres de territoire eurent lieu puis en 2112 le monde redevint stable.

Il existe une légende qui dit que dans un cimetière militaire les morts se parlaient entre eux en donnant des coups dans leurs cercueils. Au petit matin du 22 juillet 2114 dans la fraicheur d’un début de journée d’été, une dame qui passait rendre hommage à son grand père un certain Zac. Entendit des bruits venant du sol. Des coups donnés dans le marbre d’un cercueil, surpris un peu apeuré elle resta sans voie. Puis on entendit un coup retentir comme un grand fracas sous terre. Une main sortie du sol comme un vieil air de film d’attaque zombie, la femme hurla de peur.

Zamy : « Pas si fort je viens à peine de me réveiller voyons. »

Zamy qui sortait de terre l’air un peu hébété, comme s’il venait de faire une bonne sieste.

Zamy : « Oh je vois ils m’avaient enterré, dîtes moi madame en quel année sommes-nous s’il vous plaît ? »

La femme resta paralysée devant le mort vivant.

Zamy : « Hmm je vois, comment vous dire je comprends bien qu’il n’est pas commun de voir quelqu’un sortir de sa tombe mais… ah peut être ne parlez-vous pas ma langue ? »

La femme resta encore muette fasse aux questions de Zamy.

Zamy : « Bien, ce n’est point grave. Voyons qui était mon voisin … »

Zamy lu la plaque et vis Général Zac mort le 8 novembre 2099, il se tue pendant une minute dans un moment de profond respect pour son vieil ami.

Zamy : « Tu as toujours été un vieux nostalgique, mais de là à te faire enterrer à côté de moi tu exagère Zac et toutes mes félicitation pour ta promotion. »

La femme se mis à parler.

Lucie : « Il vous a longtemps regretté, il a bâti ce pays en suivant vos idéaux. »

Zamy : « Mes idéaux étaient les siens c’était un grand homme, un camarade qui m’a sauvé lors de la 3ème guerre mondiale, un brave comme on en fait peu. »

Lucie : « Et nous sommes en 2114, le 22 juillet. »

Zamy : « Merci bien et vous êtes ? Si cela n’est pas indiscret ? »

Lucie : « Je m’appelle Lucie je suis la petite fille de Zac. »

Zamy : « Vous ressemblez beaucoup à votre grand-mère. Mais vous avez le courage et le sang froid de votre grand père, pour être resté alors que je sors tout droit de mon cercueil. »

Zamy contre toute attente était encore vivant, cela s’expliquait par un mécanisme de survie de son corps. Une fois grièvement blessé son corps s’était mis en léthargie ne laissant apparaitre aucun signe vital. Il avait ensuite survécu en consommant son haura pendant vingt-quatre ans. Il était en effet possible de ce passé de manger et de respiré pour un être humain doué d’une haura puissante. Le corps se servant de cette dernière pour substituer l’oxygène et les nutriments nécessaire à son fonctionnement. Il fallait toutefois une quantité considérable d’énergie pour survivre plusieurs années.

Zamy qui ne savait que faire dans un monde qui n’était encore plus le sien décida de se lancer dans une carrière politique, pour reprendre les commandes de son pays. En 2116 il créa son propre parti le LDD, son but était de normaliser et de faire accepter la notion d’haura et de pouvoir surhumain. Notions restées tabou depuis le traumatisme engendrer par la dictature au niveau planétaire de Zia. Mais la réputation de Zamy l’aida à rassurer les méfiants qui voyaient en lui un danger. Il devint premier secrétaire du pays en 2123 avec pour présidente Lucie. Il termina le mandat et se retira en 2127 pour laisser place à la jeunesse. Il restait toute fois dans l’ombre loin des projecteurs en bon gardien de la paix et protecteur du pays.

Il s’était écoulé trente-sept ans depuis le combat entre Zia et Zamy. Elle était donc libérée des enfers depuis sept ans, sept ans pendant lesquels, Kami en personne l’entraîna. Zamy décida de la rappeler sur Terre, pour lui proposer de devenir son allié comme il l’avait imaginé. Zia accepta à une condition, qu’elle ait le droit à un combat amical contre lui. Zamy accepta avec un certain enthousiasme le match se conclu par une égalité, Zia satisfaite le suivie sur Terre.

SUITE —>