19 : La chute du premier pilier

Il s’était passé bien des choses durant l’absence du démon noir, même si ce n’était pas sa première période de sommeil les choses allaient cette fois si être irrémédiable. Le portail permettant de se rentre dans le monde des morts ne fonctionnant plus. Zamy était le seul grâce à sa capacité de téléportation à pouvoir si rendre. Il laissa Zia sur Terre en lui faisant la promesse de revenir rapidement, mais il n’avait pas prévu dans quel état se trouvait son monde. Il arriva devant la grande porte, elle était ouverte dans un piteux état sans aucun Undertaker pour la garder. Il se hâta après cette découverte à l’intérieur il découvrit un monde en ruine qui tenait à peine debout. Seul le paradis était encore à peu près en place, Tao l’avait gardé tant bien que mal dans un état stable. Mais le reste n’avait pas eu cette chance les enfers était en miette Azazel et Belzebuth était le dernier rempart empêchant tous les habitants des enfers de s’enfuir. Zamy insuffla immédiatement une grande quantité d’haura pour remettre la machine en route, les frontières des enfers firent recrées en priorité. À cet instant Azazel et Belzebuth comprirent que leur maître était de retour. Mais devant la reconstruction des frontières un mouvement de rébellion se leva en enfer et des milliards d’êtres essayèrent de fuir.

Zamy : « Qu’essayez-vous donc de faire ? Auriez-vous oublié qui est le maître ici ! »

Sur ces mots Zamy dégaina ses katanas et tua en un seul coup près de trois milliards de fuyard, ce qui arrêta nette tous les autres. Le maître était à présent rentré.

Zamy : « Azazel que s’est-il passé bordel ?! Où est Kami ?! »

Azazel : « Eh bien … Kami… »

Zamy : « Quoi Kami ? Crache le morceau bon sens ! »

Azazel : « Kami c’est suicidé. »

Zamy : « Comment ?! Tu veux dire qu’il est enfer ? »

Azazel : « Non master il rompu les liens qui liaient son haura au monde des morts, il est réellement mort comme on mourrait il y a six-cent-onze ans avant l’existence de ce monde. »

Zamy : « Merde … »

Tao : « Nos corps sont immortels, mais pas nos esprit il n’a pas tenu le coup. Après tout il est celui qui a vécu le plus longtemps parmi nous tous. Toi tu as fait de nombreuses phases de sommeil alors que lui pendant tout ce temps était ici. »

Zamy : « Je vois il n’a pas pu subir cela tout seul et a choisi la paix éternel. »

Tao : « Master est-ce que ça va ? »

Le démon noir ne répondit pas à cette question, il partit en enfer et réduis à néant l’équivalent de deux fois la surface de la Terre. Après quoi il commença la reconstruction complète du monde des morts, il fallait le rénover en entier étant trop fragilisé. Zamy y mis la moitié de son haura ce qui stabilisa le tout en suite il retourna sur Terre laissant à Tao, Azazel et Belzebuth le soin de tout reconstruire. Zamy se trouvait à présent affaibli, la moitié de son haura n’étant plus à sa disposition et son corps n’avait pas encore récupéré de sa phase de sommeil. Celle-ci était différente des autres fois son corps bien que revenu à l’état de ses vingt ans avait subi de gros dégâts, ayant été privé d’haura pendant longtemps il lui faudrait beaucoup de temps pour récupérer cent pour cent de ses capacités.

A son retour sur Terre il fut convoqué par le conseil des cinq, ce conseil avait été créé il y eut une vingtaine d’années quand cinq nation étaient sortie du lot chacune ayant à sa tête des Clusia très puissant tous des démons supérieurs. L’Istancie n’en faisait pas partie elle avait perdu sa splendeur d’en temps, elle n’avait quasiment plus aucune relation ni influence avec les puissants de ce monde. Mais restait un pays libre sous la protection de la Déesses de la Terre Uzumé. Le conseil avait convoqué Zamy dès son retour à la vie, mais avait dû prendre son mal en patience le temps qu’il rétablissait l’ordre dans le monde des morts. Les cinq voulaient créer un pacte comme celui qui les liait empêchant toutes agressions des uns envers les autres. Ces nations n’étaient en effet pas forcément toujours en bon terme, ce fut pourquoi le conseil des cinq avait été créé pour éviter une quatrième guerre mondiale. Le pacte avec Zamy visait à le contrôler. Il était perçu comme une menace du faite de sa puissance dépassant tout ce qui peut être sur ce monde. Et maintenant que Kami n’était plus si jamais il revenait à vouloir massacrer l’humanité Zia ne pourrait pas à elle toute seule l’arrêter.

Conseil des cinq Usuma : « Bienvenu à vous démon noir, veuillez-vous asseoir. »

Zamy : « Merci, je vous écoute qu’elle est votre requête si soudaine qui concerne un vieil homme qui s’est retiré depuis longtemps. »

Conseil des cinq Falgi : « Et bien comme vous dîtes, vous vous êtes retiré depuis longtemps cependant. Vous avez par le passé démontrer à de nombreuse reprise que votre pouvoir pouvait faire basculer le monde à tout instant. C’est pourquoi nous voulons conclure avec vous un pacte, visant à un accord commun comme quoi vous n’interviendrez plus dans les affaires du monde. »

Zamy : « Hmm si j’ai bien compris vous voulez me faire taire à jamais, au cas où je pourrais dans l’éventualité infime vous dérangez à l’avenir. C’est bien ça ? »

Conseil des cinq Béatrice : « Non ne le prenez pas de manière si restrictive, nous voulons un pacte. Quelque chose qui nous fera tombez d’accord nous et vous, nous ne voulons pas vous enchaîner. »

Zamy : « Bien et quels sont vos proposition. »

Conseil des cinq Usuma : « Et bien comme dit plutôt nous voulons une garantie que vous ne bousculerez pas notre monde à nouveau. En l’échange de quoi nous nous engageons à vous apporter tous ce qui vous sera nécessaire pour vivre tranquillement, en Istancie par exemple. »

Zamy : « Soit, se pacte par exemple si l’idée me venait de l’accepter m’empêcherai de reprendre les commandes de l’Istancie et de rendre sa puissance à mon état. C’est comme cela que fonctionne votre pacte en somme? »

Conseil des cinq Béatrice : « Nous ne voulons pas vous empêchez de faire de la politique, juste limité les impacts à grande échelle qui pourraient faire basculer notre monde. Comme si vous veniez à attaquer un pays avec votre puissance considérable vous pourriez déstabiliser toute la politique mondiale. Qui à prit beaucoup de temps et d’effort à nombre d’Hommes pour être stabilisé. »

Zamy : « Je crois que vous ne me connaissez pas assez même pas du tout pour ainsi dire, vu que je suis mort avant votre naissance pour la plus par d’entre vous. Mais avant que vous ne créiez votre petit conseil, je suis celui qui gardait la stabilité de ce monde. Je pense l’avoir assez bien conservé sinon vous ne seriez pas là. Alors je vous demanderai d’arrêter de me prendre pour un petit gamin perturbateur, car ici les petits gamins c’est vous. J’ai plus de six cents ans, j’ai vu plus d’une guerre je sais très bien comment marche ce monde. Et vous, vous n’avez clairement pas l’expérience de la négociation avec plus fort que vous, vous me demandez gentiment de signer quelque chose qui ne va ne m’apporter que restriction alors que je suis celui en position de force ici ? Etes-vous vraiment sérieux ? Tout ce que je vois ce sont des êtres puissants qui n’ont pas l’habitude de voir plus fort qu’eux, des êtres qui habituellement peuvent appuyer leur propos de leur force. Cependant ici à cette table vous n’êtes rien, il me suffit d’envoyer un seul de mes gardiens pour vous anéantir, alors je ne le dirais qu’une fois. Faîtes comme si vous ne me connaissiez pas, ne me prenez pas de haut et alors je ne vous causerai aucun ennui. » (Sur ces mots il esquissa un sourire moqueur)

Conseil des cinq Falgi : « Pour qui te prends-tu le vieux, tu n’as plus aucune influence ici, tu n’es plus rien. Je te conseil de te calmer et de sagement signer ce pacte avant que je ne m’énerve. »

Zamy : « Comme je le pensais, une bande de gamins arrogants et ignorants voilà ce que vous êtes on ne joue pas dans la même cour. J’ai affronté ces derniers siècles des gars beaucoup plus effrayant que vous. » (Dit-il avec un regard de tueur)

En réponse à ces mots les cinq membres du conseil déployèrent leur haura, des haura impressionnantes. Mais Zamy poussa un rire, un rire de pitié et tout naturellement donna à son tour une impulsion d’haura. Les cinq restèrent pétrifiés devant la puissance du démon noir qui n’était même pas à la moitié de ces capacités maximales avec un corps encore faible.

Zamy : « Je ne le répéterai qu’une fois pauvres gamins on ne joue pas dans la même cour. »

Sur ces mots Zamy reparti, les négociations étant rompues pour de bon. Les cinq n’avaient jamais vu le démon noir en personne. Ils avaient juste pris leurs précautions par rapport aux récits d’histoire racontant les exploits de monstres d’un ancien temps. Ce fut un choc de génération, mais Zamy n’avait pas l’intention de se mêler à nouveau de la politique mondiale, du moins pas avant quelques siècles. Il reparti en ignorant le conseil des cinq, vivre sa vie tranquillement en Istancie.

Cependant le conseil ne l’entendait pas de la même manière, cette humiliation ne pouvait être oubliée si facilement. Ils provoquèrent Zamy en duel pour laver leur honneur, c’était en réalité un nouveau moyen pour parvenir à leurs fins. S’ils venaient à battre Zamy leur influence grandirait, mais Zamy réagi d’une manière inattendu et se contenta d’ignorer comme tout adulte aurait ignoré un enfant capricieux. Le conseil des cinq encore plus humilié par cette réponse déclara la guerre au démon noir, mais n’ayant aucun pouvoir permettant d’arriver à leur désir et devant l’ignorance total dont faisait preuve Zamy à leur égard. Ils finirent par se résigner à arrêter de chercher une quelconque confrontation avec un être qui semblait de plus en plus loin vis à vis du présent de ce monde.

Le monde tournait au mieux jusqu’à la mort d’un des membres du conseil des cinq Falgi. Sa mort des plus suspectes créa de grande perturbation dans la politique mondiale, d’autant plus que le conseil des cinq avait réussi à cacher sa mort pendant près de six mois. De par cette action le conseil des cinq perdit toute crédibilité aux yeux de leur propre pays respectifs, ce fut à partir de là que le conseil devint autonome.

Après cet incident le conseil réduit à quatre membres devait recruter, mais l’affaire n’était pas aisée. Il leur fallait trouver quelqu’un d’aussi puissant qu’eux et qui partage leurs idéaux. Ils avaient toutefois retenu la leçon depuis la fois où Zamy les avait remis à leur place. S’étant assagi avec les derniers événements, étant beaucoup plus libre depuis leur séparation avec les cinq nations qu’ils représentaient. Ils prirent le rôle d’arbitre du monde. Après plusieurs années passé à chercher un remplaçant digne de ce nom pour Falgi. Ils finirent par désespérer, personne dans ce monde n’avait les caractéristiques requises pour les rejoindre. Il n’était en effet pas aisé de trouver quelqu’un pour un groupe disposant d’une telle puissance, c’était l’une des raisons qui poussait Zamy à agir seul, cela rendait sur certain plan la chose plus facile. Mais le conseil n’avait pas la puissance nécessaire pour se permettre de jouer de manière solitaire.

Ils finirent par laisser de côté le recrutement, pour s’attarder à créer un quartier général. Que le monde sache où et comment les joindre si leur aide était nécessaire. N’importe qui s’il en était digne pouvait faire appel à leur force, ce fut alors que quelqu’un d’inattendu vint à leur rencontre.

Arktur : « Je suis ici pour une audience avec le conseil des cinq. »

Amélia (gardienne du quartier général du conseil des cinq) : « Et qui donc demande cette audience ? »

Arktur : « Moi Arktur ancienne élève du démon noir et troisième maître de l’école de Banor. »

Amélia : « Je vous prie d’attendre un instant troisième maître de Banor. »

Arktur avait une grande influence et son nom restait encore connu comme l’homme le plus fort du monde quand les grands démons s’étaient retirés. Le faite qu’il soit le troisième maître de la grande école de Banor créé par le démon noir lui-même n’était pas sans effet.

Amélia : « Maître Usuma vous accorde une audience, veuillez me suivre. »

Arktur pénétra dans le quartier général, il fut impressionné par les installations extraordinaires mis en place dans ce lieu. Ce qui lui changeait de la petite campagne où se trouvait l’école de Banor.

Usuma : « Troisième maître de Banor Arktur, que me vaut votre visite ? »

Arktur : « Conseiller Usuma, il m’a semblé entendre dire que la recherche du conseil des cinq à un remplaçant pour le conseiller Falgi, s’était avérée veine. »

Usuma : « En effet où voulez-vous en venir ? Auriez-vous quelqu’un à nous proposer par le plus grand des hasards ? »

Arktur : « J’ai en effet quelqu’un à vous proposer. »

Usuma : « Avant de m’en dire plus, soyez sûr que cet individu a le potentiel que nous demandons pour pouvoir rentrer dans le conseil des cinq. »

Arktur : « Pas d’inquiétude conseiller Usuma, je pense que j’ai les capacités requise pour rentrer au sein de votre conseil. » (Dit-il en esquissant un sourire)

Usuma : « Vous ?! Vous voulez rentrer dans le conseil des cinq. Et bien en effet je ne doute pas de vos capacités, qui aujourd’hui encore doivent largement dépasser les mienne. Mais pourquoi quelqu’un comme vous qui a déjà fait ses preuves en ce monde voudrait nous rejoindre ? »

Arktur : « Outre le fait que je suis un vieille homme qui s’ennuie dans sa campagne, le conseil de par le meurtre du conseiller Falgi a perdu en puissance. Et devant l’incapacité à se reconstruire certain se mettent en mouvement. Il faut fortifier l’image d’arbitre cas le conseil dans ce monde pour le garder stable. Au vu de ma notoriété égal à la vôtre si nous nous assemblons, notre force n’en sera que double. »

Usuma : « Je ne peux nier que nous avons perdu en influence. Mais rendez-vous bien compte que vous êtes en ce monde la personne la plus proche du démon noir encore en activité. Cela pour ma part ne me dérange pas plus que ça. Cependant je ne suis pas sûr que les autres membres du conseil soit du même avis. Il vous faudra les convaincre de vos bonnes intentions. »

Arktur : « Nécessairement je mis attèlerai, c’est pourquoi je vous demande de réunir le conseil pour que je puisse leur exposé ma requête. »

Usuma : « Hmm je vais faire une demande de réunion, mais cela peut prendre du temps je suis le seul ici présent. Les autres sont tous occupé à divers tâche chacun de leur côté. Je vous avertirais dès que la date de la réunion sera décidée. »

Arktur : « Bien, je vous remercie de votre attention conseiller Usuma je vais prendre congé en attendant de vos nouvelles. »

Usuma : « C’est moi qui vous remercie, j’appuierai personnellement votre adhésion votre aide nous sera utile. Sur ce je vous souhaite un bon retour. »

Après deux mois de négociation Arktur obtenu une réunion des quatre conseillers et réussi à les convaincre. Ce fut le 30 juin 2691 qu’il entra officiellement dans le conseil des cinq. Après quoi le conseil gagna en puissance et en influence à travers le monde, ce qui leur permit de stopper nombre de conflit sans la moindre goutte de sang. De plus Arktur continua de jouer son rôle de professeur en tant que troisième maître de l’école de Banor, il préparait la génération qui prendrait la suite du conseil. N’ayant aucun grand démon parmi les membres du conseil, il fallait prévoir une relève puissante qui puisse continuer leurs actions. La mort de Falgi profita finalement au conseil, il était de par ailleurs le membre le plus violent et intransigeant sa mort a permis plus de souplesse à l’organisation et pour finir personne ne sut jamais qui l’avait tué ni même pourquoi.

SUITE —>