15 : La punition de la mort

Nous somme le 28 mars 2374 le monde allait connaître un choc d’un genre encore inconnu jusqu’alors. Zamy retournait sur Terre après plus de cent ans d’absence, l’humanité n’était pas prête à revoir le démon noir tout comme lui d’ailleurs. Il arriva dans un pays où les droits de l’homme et la simple notion d’égalité avait disparu. C’était un pays dans lequel régnait en maître un dictateur sans aucune pitié. Mais Zamy n’avait que faire des conditions humaines dans lesquels vivait ce peuple. Il était venu chercher ses deux katanas qui avaient été volés par l’armée de ce dictateur lors d’une expédition dans ce qui fut jadis l’Istancie.

Les dents de la mort étaient exposées dans une arène dans laquelle combattait des êtres humains, c’était le jeu favori du pays ce qui en disait long sur l’état des valeurs de celui-ci. Zamy se présenta à ces jeux en tant que combattant.

Zamy : « Bonjour où est ce que je peux trouver l’endroit pour participer au combat ? »

Garde : « Participé ?! Elle est bien bonne celle-là vous êtes bien le premier qui veut participer à ça. »

Zamy : «Ça n’est pas possible ? »

Garde : « J’en doute se sont les ennemis politiques et autres gêneurs qui sont envoyés pour se battre la dedans. »

Zamy : « Ah il fallait le dire plus vite, si je vous dis que je vais tuer votre chef vous m’y envoyer ? »

Garde : « Comment ?! Soldat alerte ! Qu’on arrête ce fou ! »

Zamy fini capturer puis mis dans l’arène, une fois le combat lancé il massacra tous les prisonniers sans aucun remords. Le dictateur nommer Alrock 1er assista à la scène stupéfait, il ordonna qu’on abatte le monstre sur le champ. Mais Zamy avec une seule impulsion d’haura fit s’évanouir tous les gardes à proximité. Le dictateur tremblait comme une feuille, le démon noir monta vers lui le regardant fixement. Il prit ses katanas exposé juste au-dessus du siège d’Alrock, puis lui lança un « bouh » qui fit hurler l’homme de peur. Il lui trancha la tête pendant que ce dernier tentait de s’échapper.

Une fois ses katanas récupérés Zamy se mis à errer sur Terre, il tuait sur son passage tous les tyrans et autre roi ne méritant pas leur titre. Cette attitude commença à interpeller Zia et Kami qui reconnaissait de moins en moins l’homme qui autrefois mettait la valeur d’une vie au-dessus de tout.

Le 14 mai 2376 Tao refit surface après quelques années passé cacher à se régénérer, il tomba sur un monde violent qui vivait dans une paix qui avait pour ombre la puissance du démon noir. Un monde qui s’était soumis de peur de mourir. Zamy n’était pas un dictateur il ne donnait d’ordre à personne, mais quand un homme essayait d’en contrôler d’autre par la force il le tuait sans sommation.

Nous somme dans l’ancienne Istancie dans laquelle un homme avait monté une petite armée dans le but de marcher sur ce qu’il restait du pays en ruine. Ce fut là le déclanchement d’un événement sans précédent. Alors qu’un assaut venait à peine d’être lancé Zamy fit son apparition.

Eridani : « Voici donc la mort en personne, le démon noir qui terrorise les méchants de ce monde, une blague voilà ce que tu es. »

Zamy : « Une blague, ta vie est une blague et je suis d’avis que les blagues les plus courtes sont les meilleurs. »

Sur ces mots la main droite de Zamy se mit à se balancer, puis elle devint blanche comme celle d’un cadavre. Il la posa sur son adversaire qui tomba aussitôt au sol dans des hurlements de terreur. Zamy venait de faire subir la scardeath de manière totalement anodine. À cet instant Kami et Zia passèrent le portail pour se rendre sur Terre, mais il était trop tard Zamy avait déjà attaqué une centaine de personnes avec la scardeath. Cette attaque n’était pas seulement réputée pour être la punition capitale des enfers, elle rend fou celui qui la reçois obligé de subir toutes les peurs du monde pour l’éternité.

Kami : « Arrête ça bordel de merde ! A quoi tu joues ?! »

Zamy ne répondit pas un mot et continua son massacre, Kami le pris par le bras pour l’arrêter.

Zamy : « Te mettrais-tu sur mon chemin ? »

Kami : « Tu as perdu la raison ma parole. »

Zamy : « Je ne le répéterai pas … Hors de mon chemin ! »

Kami ne lâcha pas Zamy qui en réponse le pris par le bras à son tour et l’envoya valser à une centaine de mètres. Kami surpris n’eut pas le temps de réagir, Zia accouru devant lui.

Zia : « Mais arrête bon sang, qu’est ce qui te prend ? »

Zamy : « Toi aussi ? »

Zia : « Quoi moi aussi ? »

Zamy : « Ne te mets pas sur mon chemin. »

Zia : « Pourquoi tu fais ça ? Jamais le Zamy que j’ai connu n’aurais fait de tel chose, jamais l’homme qui m’a montré le chemin à suivre ne ferai ça ! »

Zamy : « L’homme qui t’avait montré le chemin n’est qu’un homme et cet homme à décider d’en finir avec les siens qui de toute façon finiront tôt ou tard par s’autodétruire. »

Kami : « Comment ?! Ce n’est pas toi qui m’a prouvé il y a de ça plus de trois cents cinquante ans que ce raisonnement était erroné. Et tu comptes reprendre mes erreurs passé que tu as toi-même corrigé ?! »

Zamy : « Et si c’était moi qui avait été dans l’erreur ce jour-là en t’arrêtant ? »

Kami : « Qu’il en soit ainsi. »

Zia : « Qu’est-ce que tu fais Kami … »

A cet instant Kami donna un énorme coup de son marteau sur le bras droit de Zamy qui partit en des milliers de morceaux. Mais ce fut kami qui resta stupéfait devant le phénomène, le bras de Zamy s’était pulvérisé en plein de petites particules noires et se reformait comme s’il n’avait jamais été touché.

Zamy : « Tu n’es plus mon égale mon amis je suis devenu totalement immortel, rien ne peut plus m’arrêter. »

Kami : « Comment est-ce possible ! »

Le tour de passe-passe de Zamy fonctionnait sur le principe de la téléportation qu’il utilisait pour envoyer des êtres vivants dans le monde des morts. Il avait appliqué ce système à tout son corps, il pouvait ainsi faire disparaitre n’importe quel membre en le décomposant puis le recomposer de nouveau.

Il mit à terre en l’espace de quinze minutes les deux démons les plus puissants du monde des morts. Zia et Kami ne savaient plus quoi faire. Un allié inespéré apparu Tao devant le danger qui le concernait autant qu’eux décida de leur prêter main forte. Mais Tao ne pouvant lui non plus touché Zamy, se faisant à son tour écraser tel un enfant.

Mark : « C’est à moi de joué n’est-ce pas ? »

Lucifer : « Si j’avais su que ton entrainement allait servir dans de telles circonstances … Désolé master. »

Le combat avait maintenant rassemblé presque tous les plus puissant Clusia existant sur Terre, mais Zamy allait être mis à mal par les capacités hors du commun de Mark. Mark avait la capacité d’annuler l’haura autour de lui et le démon noir ne faisait pas exception à la règle. Toutefois il eut beau privé le monstre de son haura la puissance physique brute du démon noir le rendait déjà très dangereux. Cette fois ci, il n’y aurait pas de combat titanesque avec des cratères de plusieurs centaines de mètres. En effet les pouvoirs de Mark privait tous les Clusia à proximité de leur haura, il fallait alors pour Zia et Kami maîtriser Zamy à mains nu.

Zamy : « Croyez-vous avoir pris l’avantage ainsi ? » (Sourire satisfait)

S’en suivit un combat d’endurance, après trois jours de lutte acharné Zamy tomba à terre, il ne restait plus que Kami et Mark debout à cet instant.

Kami : « Qu’allons-nous faire de lui ? Dès que Mark ne sera plus en mesure d’activé son pouvoir Zamy va recouvrir sa puissance et ne se laissera pas avoir aussi facilement. »

Tao qui reprenait son souffle assied par terre eut une idée pour bloquer Zamy sans l’aide de Mark.

Tao : « J’ai une solution, mais qui demande une collaboration entre nous. »

Kami : « C’est à dire ? »

Tao : « Je suis capable tout comme le démon noir de créer un monde comme le monde des morts. Je peux l’emprisonné dedans, une fois qu’il y sera je peux l’empêcher de se servir de son haura. »

Kami : « C’est une solution, mais doute toi bien que, je n’ai pas confiance en toi. »

Tao : « C’est pourquoi je propose de créer cette prison dans le monde des morts, de là vous pourrez me surveiller. Et par ailleurs je n’aurai quasiment aucune puissance niveau haura à ma disposition, puisqu’elle sera concentrée pour garder ce monstre. »

Kami : « Hmm c’est envisageable … »

Mark : « Décidez-vous je ne peux pas le contenir pour l’éternité ! »

Zia venant à peine de revenir à elle : « Kami j’en prends la responsabilité, laisse Tao faire ce qu’il propose. »

Kami : « Tu es sûr ? »

Zia : « A cent pour cent. »

Zamy fini prisonnier de son propre monde dans une prison totalement étanche gardé par la puissance d’un démon supérieur. Tao fut nommer gardien des enfers pour cette tâche, le démon noir ne résista pas plus que cela et entra en hibernation dans sa cellule.

SUITE —>